Moubarak propose un plan pour reactiver le processus de paix


[->http://www.haaretz.com/hasen/spages/409635.html]

Haaretz, 29 mars 2004


L’Egypte est en train de conduire une initiative destinee a creer un
leadership palestinin qui participerait activement aux negociations avec
Israel et jouerait un role dans la mise en oeuvre du plan de desengagement
de la Bande de Gaza propose par Ariel Sharon.
L’initiative comprendrait l’unification des differents appareils de securite
de l’Autorite palestinienne, en Cisjordanie comme dans la Bande de Gaza,
sous un commandement unique, subordonne a Yasser Arafat. Elle comprendrait
aussi un plan de coordination entre les chefs des appareils de securite,
presidee par Mohammed Dahlan, ancien ministre de la securite, l’ancien
premier ministre Mahmoud Abbas, l’actuel premier ministre Ahmed Qorei et
Jibril Rajoub, conseiller d’Arafat pour les affaires de securite.

Ce plan, sous l’egide de l’Egypte, rendrait immediatement operationnel
l’appareil de securite palestinien dans la Bande de Gaza, repondant ainsi
aux craintes de l’Egypte concernant une escalade du Hamas dans les
territoires, et a celles d’Israel apres l’assassinat de Sheikh Yassine.

Hosni Moubarak rencontrera le 12 avril le president George Bush pour
discuter du plan egyptien. Cette rencontre aura lieu deux jours avant la
rencontre Bush-Sharon a Washington.

L’initiative egyptienne a pour objectif de rendre a l’Autorite palestinienne
le controle de la rue palestinienne, et de la pousser a remplir ses
obligations en matiere de securite telle qu’elles apparaissent dans la
feuille de route. Un autre objectif est de convaincre l’administration Bush
de formuler un plan de desengagement de Gaza qu’Israel menerait en
coordination et en accord direct avec l’AP. Depuis quelques semaines,
l’Egypte travaille activement a redonner vie a l’AP pour lui permettre de
participer activement au plan de desengagement.

Ces derniers jours, les representants egyptiens exercent une pression accrue
sur Arafat pour qu’il accepte une unification des appareils de securite de
l’AP, et de nommer un commandant unique qui servirait sous l’autorite
directe d’Arafat. D’autres dirigeants palestiniens importants, dont certains
se sont deja mis d’accord entre eux pour accepter le plan egyptien, mettent
eux aussi la pression sur Arafat pour qu’il fasse de meme.

Dahlan a interrompu son stage d’anglais en Grande-Bretagne et est retourner
au Caire pour se tenir informe et pour aider a faire avancer le plan
egyptien.

Abbas, a la demande des Egyptiens, a brise un silence de sept mois qui
durait depuis sa demission du poste de premier ministre de l’AP et les
conflits qui l’ont oppose a Arafat sur l’unification des appareils de
securite palestiniens. Abbas a tenu une conference de presse au cours de
laquelle il a appele l’AP a unir ses forces de securite sous un commandement
unique “qui sera subordonne a Yasser Arafat”.

L’ancien premier ministre a appele l’AP a se reformer et a declare : “si
Sharon veut se retirer de Gaza, tres bien. Mais le retrait israelien de la
Bande de Gaza ne doit faire partie d’un accord israelo-americain ou les
Americains reconnaissent l’annexion de trois gros blocs de colonies en
Cisjordanie et rejettent le droit au retour”.

Étiquettes