Amira Hass lauréate du prix de la liberté de la presse de l’UNESCO


Le prix 2003 de la liberte de la presse Guillermo Cano de l’UNESCO a ete
decerne a la journaliste d’Haaretz Amira Hass, a declare jeudi le directeur
general de l’UNESCO Koichiro Matsuura.
Le prix, d’un montant de 25.000 $, est decerne sur les recommandations d’un
jury independant de professionnels des medias du monde entier. Il sera remis
le 3 mai a Kingston, Jamaique, au cours d’une ceremonie qui marquera le Jour
de la liberte de la presse.

“Ces dix dernieres annees, Amira Hass a demontre un devouement
professionnel, une independance et un courage exceptionnels”, a dit
Matsuura. “Si la paix doit s’instaurer entre Israeliens et Palestiniens, ce
sera grace a des gens comme Mme Hass, qui sont capables de regarder les
faits et de les comprendre.”

Le president du jury, le jamaicain Oliver Clarke, a declare que “ces dix
dernieres anees, Amira a Hass a montre un courage et un professionnalisme
exemplaires, pour faire connaitre la verite dans des conditions difficiles.”

Amira Hass, fille de survivants de la shoah, est nee a Jerusalem en 1956.
Apres des etudes d’histoire a l’universite hebraique de Jerusalem et a
l’universite de Tel-Aviv, elle a exerce dans l’enseignement avant de
rejoindre l’equipe d’Haaretz en 1989.

Apres la signature des accords d’Oslo en 1993, Amira Hass s’est installee de
facon permanente a Gaza, ou elle ecrivit son livre, “Boire la Mer a Gaza”.

Correspondante d’Haaretz pour les affaires palestiniennes, Amira Hass couvre
maintenant la Cisjordanie depuis Ramallah, ou elle est installee depuis
janvier 1997.