Qu’en est-il du gel de la colonisation ?

L’annonce, hier, du gel de facto de la colonisation par Israël suscite de l’espoir. Même s’il ne s’agit pas d’un gel réel, c’est un pas en avant. Il est compréhensible que l gouvernement israélien ne le clame pas sur les toits, compte tenu de la composition de sa coalition. Shalom Akhshav fait brièvement le point sur la situation sur le terrain

http://www.peacenow.org.il/site/he/...

Shalom Akhshav, 18 août 2009

Traduction : Gérard Eizenberg pour La Paix Maintenant

D’après les informations du 18 août 2009 publiées dans les médias israéliens, Netanyahou et Barak ont accepté de geler la construction dans les colonies jusqu’à début 2010.

Résultats de l’enquête de Shalom Akhshav :

1/ Dans les colonies de Cisjordanie et à Jérusalem Est, il y a plus de 1 000 logements en construction en ce moment.
Cela signifie que, sur le terrain, il n’y pas de gel réel de la colonisation. Un gel réel, ce serait la fin de toutes les constructions, y compris de celles qui ne sont pas terminées. Quiconque visite les colonies peut voir des sites de construction, importants ou pas, où la construction se poursuit à un rythme rapide.

2/ Depuis les 9 derniers mois, le gouvernement n’a publié aucun nouvel appel d’offres pour des constructions dans les colonies (un petit nombre d’appels d’offres pour terminer des routes ou autres infrastructures, mais pas concernant des logements). Cela dit, la construction financée par le gouvernement ne représente qu’environ 40% de la totalité des constructions dans les territoires occupés. La plupart sont des initiatives privées (groupes de colons, ONG, etc.)

Ainsi, même si on constate un gel complet des appels d’offres du gouvernement, au moins 60% de la construction se poursuit comme auparavant.

Pour + de détails, contacter Hagit Ofran : 054 4556052