Les campagnes pro-retrait démarrent


The Jerusalem Post, le 15 octobre 2004

article en anglais sur le site du Jerusalem Post

Traduction Kol Shalom

Ne vous attendez pas à ce qu’ils essayent de remplir des centaines de places
publiques en même temps, mais les supporters du plan unilatéral de
désengagement du Premier Ministre Ariel Sharon apparaissent doucement
comme par miracle.

Plusieurs campagnes vont commencer dans les prochains jours afin de
convaincre le public et la Knesset de soutenir le plan de désengagement
qui sera soumis au vote décisif le 25 octobre. Des donateurs étrangers, y
compris plusieurs américains connus pour leur soutien à la gauche
israélienne, soutiennent généreusement des plateformes au travers le pays
qui appellent à soutenir le retrait de la bande de Gaza.

Des représentants du parti travailliste, Yahad, Peace Now et le Mouvement
des Kibboutz unis se sont rencontrés à Tel-Aviv mercredi soir et ont
décidé que quelque chose doit être fait pour contrer les campagnes à
succès des rebelles du Likoud et du Conseil des Implantations de
Judée-Samarie (Cisjordanie) et de la Bande de Gaza (Yecha)

“La campagne a pour but de mettre la pression sur des députés hésitants et
d’aider Sharon à un moment où il n’a pas de soutien public”, a déclaré un
porte-parole de la plateforme qui se fit appeler la Campagne de la
Majorité. “Ce n’est pas une campagne de la gauche pour garder Sharon au
pouvoir. L’objectif est uniquement de sortir Israël de Gaza”.

Les groupes, qui se sont rassemblés la dernière fois pour une
manifestation de masse le 15 mai, planifient une grande manifestation de
masse autour de la Knesset le jour du vote avec le slogan “la majorité a
décidé : Nous quittons Gaza”. D’ici là, ils ont l’intention de convaincre
les députés indécis avec l’aide d’officiers pensionnés de l’armée et de
jeunes qui vont prochainement s’enrôler.

Un autre groupe en faveur du retrait, dirigé par Danny Atar, président du
Conseil régional de Ma’aleh Gilboah et Alik Ron, ancien chef de district
de la police, va lancer une campagne la semaine prochaine dans la Bande de
Gaza en encourageant le dialogue. Les supporters de Sharon au sein du
Comité central du Likoud ont également planifié une campagne de
“Likoudniks pour Arik” afin d’aider Sharon à l’intérieur de son pays.

Sharon a rencontré ses plus fidèles supporters au comité central du Likoud
jeudi dernier au bureau du Premier Ministre à Tel-Aviv et lui a demandé de
convaincre les députés Likoud de voter en faveur de son plan. Lors de
réunions avec les hommes politiques du Likoud ces derniers jours, Sharon a
été pris de court par l’annonce de députés et de ministres qui lui ont
annoncé leur intention de voter contre le plan.

Le Premier ministre a invité les leaders du Yecha à une rencontre avec lui
ce dimanche, dans le but de calmer l’opposition à son plan de retrait et
ainsi éviter la fracture. Les dirigeants des colons vont plutôt encourager
Sharon à lancer un referendum national sur la question du retrait, mais
Sharon a déjà clairement écarté le recours au referendum.

Le député Yizhak Levy du Parti national religieux (Mafdal), qui a quitté la
coalition lorsque le cabinet a approuvé le plan au mois de juin, a dit
jeudi aux activistes du Mafdal à Jérusalem que si Sharon promet un
referendum et procède au gel ds préparations jusqu’à la date du vote, il
serait prêt à réintégrer la majorité et à soutenir le gouvernement.

Dans une réunion jeudi avec les députés d’Agoudat Israël, Sharon a
uniquement parlé du plan de désengagement et non sur le fait d’élargir sa
coalition, ce qu’il espère faire en novembre après le vote à la Knesset.
Sharon devrait parler des possibilités de coalition dans des réunions la
semaine prochaine avec Eli Yishai, le président du Shas, le leader de
l’opposition Shimon Peres et les députés travaillistes Dalia itzik,
Binyamin Ben-Eliezer, Matan Vilna’i et Ephaïm Sneh?

Peres a rencontré jeudi en privé Ehud Olmert, Ministre de l’industrie, du
commerce et de l’emploi lors d’une conférence d’une heure et demi avec les
kibboutz industriels à l’hôtel Ma’aleh Hahamisha, en évoquant des sujets
politiques. Les porte-paroles des deux personnalités n’ont pas souhaité
divulguer le contenu de la réunion.


Désinscription : envoyer un message à lapaixmaintenant-unsubscribe@lapaixmaintenant.org

Site web de La Paix Maintenant (France) : [->https://www.lapaixmaintenant.org/]

Contacter/Adhérer à La Paix Maintenant :
[->https://www.lapaixmaintenant.org/contacts]

Shalom Akhshav Israel : [->http://www.peacenow.org.il]

Adresse : PO Box 29828, Tel Aviv, Israel

Telephone : +972 3 566 32 91, +972 3 566 06 48
Fax : +972 3 566 32 86

Étiquettes