Le plan en trois étapes de Sharon


Maariv, 3 decembre 2003

Transmis par APN (Americans for Peace Now)


Le plan politique du Premier ministre Ariel Sharon a ete devoile vendredi
avec davantage de details.

Dans une premiere etape, qui sera unilaterale, Israel prendra des mesures
que Sharon decrit comme “devant nous rendre la vie plus facile”, ce qui veut
apparemment dire l’evacuation de colonies dans la Bande de Gaza, le
demantelement d’avant-postes illegaux, et peut-etre aussi l’evacuation de
quelques colonies isolees. A ce point, l’option de conserver des
avant-postes militaires a Gaza est concevable. Tsahal conservera des bases a
Gaza et une presence sur le terrain. La Bande de Gaza ne sera pas evacuee en
totalite, mais les colons partiront.

Au cours d’une deuxieme etape, Israel et les Palestiniens reprendront les
negociations sur la base de la feuille de route. L’objectif de Sharon est
d’arriver a un accord avec Abou Ala sur la creation d’un Etat palestinien
aux frontieres provisoires, et ce au milieu de l’annee prochaine. Sharon
terminerait ainsi son mandat avec un Etat palestinien de petite taille et
asservi, et avec beaucoup moins de terrorisme.
La troisieme etape se deroulera si les negociations avec les Palestiniens
sont dans l’impasse. Dans ce cas, dit Sharon, Israel annoncera qu’il
n’existe aucune possibilite d’aboutir a un accord et determinera lui-meme
ses frontieres. Alors, pense-t-on, Sharon fera de la cloture de separation,
y compris sa portion Est le long de la Vallee du Jourdain, la frontiere
d’Israel. Le colonel (de reserve) Shaul Arieli, l’un des initiateurs de
Geneve, a effectue une presentation fascinante ou il compare la cloture de
Sharon aux frontieres de Geneve. Sur la base de la cloture Ouest et du trace
estime de la cloture Est, Arieli a calcule que la cloture annexera a Israel
43% de la Cisjordanie (y compris la Vallee du Jourdain), et en laisserait
57% aux Palestiniens. La cloture sera de 786 km a l’Ouest, plus 143 km le
long de la frontiere jordanienne. Elle laissera a l’interieur d’israel 42
villes et villages palestiniens, pour un total de 346.650 habitants. Du cote
israelien de la cloture se trouveront aussi 86 colonies de Cisjordanie sur
144, avec une population de 367.000 colons (dont Maale Adumim et les
quartiers de Jerusalem). Les Palestiniens se retrouveront ainsi avec deux
gros cantons, l’un au Sud et l’autre au Nord, pratiquement coupes l’un de
l’autre par la cloture autour de Jerusalem.