La chaine humaine : bref compte rendu


Mary Schweitzer de Shalom Akhshav nous envoie un petit compte rendu de la
chaine humaine de samedi dernier. Jusqu’au dernier moment, vu les
evenements, il a ete question de l’annuler. Mais non.

Mary :
“Compte tenu des desastres qui se sont produits au cours de la semaine qui a
precede la chaine (assassinats, demolitions de maisons, bouclages
extremement durs de la plupart des terriroires occupes, et attentat a la
bombe a Jerusalem qui a tue 16 personnes), le fait meme que des gens soient
venus est en lui-meme etonnant. Pourtant, entre 450 et 500 personnes ont
forme une chaine depuis le coin de la place Nouvelle jusqu’a l’esplanade de
la porte de Jaffa.

Il semble que la police ait erige un checkpoint provisoire a Beit Hanina
(Ramallah etait egalement bouclee, meme pour les porteurs d’une carte
d’identite bleue – citoyens israeliens, ndt). Neanmoins, pres de 40% de
l’assistance etaient des Palestiniens de Jerusalem Est, ce qui a rendu
encore plus decevant le fait que si peu d’Israeliens soient venus, alors que
des bus avaient mis a leur disposition partout dans le pays.

Deux jeunes militants, un Palestinien et un Israelien, ont pris la parole :
tous les deux ont insiste sur le droit des deux peuples a la vie, a la
liberte et a la securite. Les discours etaient traduits en hebreu et en
arabe. Fadel Taghboub (Campagne des Peuples pour la Paix) et Mossi Raz
(Shalom Akhshav) ont pris birevement la parole. Outre la banderole officielle
de la campagne (OUI A LA VIE, A LA LIBERTE ET A LA SECURITE), d’autres
pancartes portaient comme inscription (en arabe, en hebreu et en anglais) :
“Oui a une Paix Juste”, “Jerusalem Capitale pour Deux Peuples”, “Non a la
Violence)”.

La Campagne des Peuples pour la Paix a fait du bon travail”