Colloque exceptionnel a Bruxelles du 28 novembre au 1er decembre


Cette semaine, du 28 novembre au 1er decembre , le Centre Communautaire Laic
Juif, en collaboration avec les Amis Belges de Shalom Akhshav, l’Union pour
un Sionisme vivant, le Centre Europeen d’Etudes sur la Shoah,
l’Antisemitisme et le Genocide (CEESAG) de l’ULB et l’Union des Etudiants
Juifs de Belgique (UEJB) un colloque sur le theme :

“Ou va Israel? Nous sommes tous concernes”

CCLJ – Auditorium Jacob Salik
52 rue de l’Hotel des Monnaies a 1060 Bruxelles
Infos : 02/543.02.70 ou info@cclj.be

Notre conferencier principal sera S.E.M. AVI PRIMOR,
ancien Ambassadeur d’Israel et Vice-President de l’Universite de Tel-Aviv
qui prendra la parole le vendredi 29 novembre a 21h sur le theme
“Israel/Palestine, les enjeux de la paix”.
(Avi Primor remplace la deputee Colette Avital qui a du annuler tous ses
engagements a l’etranger pour se concentrer sur la campagne electorale).

L’ambition de ce colloque est de mener une reflexion globale permettant non
seulement de comprendre les raisons de l’echec du processus de paix mais
egalement d’envisager les conditions indispensables d’une solution
pacifique. Des experts scientifiques, des acteurs de terrain et des
journalistes patentes echangeront leur analyse et leur experience, en
tentant de repondre a la question centrale “Ou va Israel”, au travers de
multiples approches telles que l’exportation du conflit, la reprise du
dialogue israelo-palestinien, le traitement de l’information, les mouvements
de paix ou le trace des frontieres.

PROGRAMME :

Jeudi 28 novembre 20h30

Projection du documentaire:
PROMISES (Promesses)
de Justine Shapiro, B.Z. Goldberg et Carlo Bolado (2001)
Anglais, Hebreu, Arabe, Sous titres français
Profitant d’une periode d’accalmie a la frontiere israelo-palestinienne
entre 1997 et 2000, les realisateurs ont demande a sept enfants juifs et
palestiniens âges de neuf a treize ans de donner leur vision du conflit au
Proche-Orient. Comment vivent-ils le climat explosif qui divise leurs
peuples ? Que pensent-ils les uns des autres ? Qu’est-ce qui peut les
rapprocher au-dela de leurs differends ? Observateurs engages, impregnes par
l’histoire de leurs parents, ils revelent par leurs reponses le poids
terrifiant des prejuges sociaux et religieux dont ils sont les heritiers.
Les realisateurs ont ecrit ce film dans un but educatif en esperant ainsi
influer sur la paix au Proche-Orient. Promises, tres remarque dans de
nombreux festivals, a gagne le prix du public a Rotterdam et a ete nomine
aux Academy AwardTM en tant que meilleur film documentaire.

21h45
Rencontre et debat sur le theme :
N’IMPORTONS PAS LE CONFLIT DU PROCHE-ORIENT EN BELGIQUE
Avec la participation de :

 Mamat MAOUHOUB, membre du Cercle des etudiants arabo-europeens

 Pascale FALEK, Presidente de l’Union des Etudiants Juifs de Belgique

 Joel KOTEK, Historien, politologue et professeur a l’ULB

 Mahfoudh ROMDHANI, President du Centre laique Arabo-musulman, depute
bruxellois et conseiller communal
Sous la presidence de Janine EUVRARD, critique de cinema et journaliste

Vendredi 29 novembre a 21h
ISRAEL/PALESTINE, LES ENJEUX DE LA PAIX
L’echec des negociations de Camp David et de Taba, le declenchement de la
deuxieme Intifada, l’arrivee au pouvoir d’Ariel Sharon et le cycle infernal
d’attentats suicides palestiniens et de represailles israeliennes indiquent
clairement que le processus de paix entame a Oslo en 1993 a echoue. Quelles
sont les raisons de cet echec? Comment sortir de cette impasse meurtriere?
Comment retrouver le chemin de la table de negociations?

Conference inaugurale de :
S.E.M. AVI PRIMOR , Ancien Ambassadeur d’Israel et Vice-President de
l’Universite de Tel-Aviv
Sous la presidence de David SUSSKIND, President d’honneur du CCLJ

Samedi 30 novembre
20h30
ISRAELIENS, PALESTINIENS : APPRENDRE A VIVRE ENSEMBLE
Si les Palestiniens veulent concretiser leur projet national et si les
Israeliens souhaitent enfin vivre dans la paix et la securite, ces deux
protagonistes sont condamnes a envisager la coexistence pacifique. Quelles
seront les differentes formes qu’elle pourra revetir? Faudra-t-il
necessairement passer par une separation rigide ou les deux peuples
devront-ils des le debut elaborer des projets de cooperation rapprochee?

Avec la participation de :

 Victor CYGIELMAN, Journaliste et correspondant du Nouvel
Observateur

 Elias SANBAR, Historien, Directeur de la Revue d’Etudes
palestiniennes (France)

 Sous la presidence de David SUSSKIND, President d’honneur du CCLJ

Dimanche 1er decembre
13h30 : Table ronde des journalistes israeliens :
LA PRESSE ISRAELIENNE : LE DROIT OU LE DEVOIR DE S’EXPRIMER ?
Malgre la poursuite du conflit, la presse israelienne s’efforce d’accomplir
sa mission d’information en relatant ce qui se passe dans les territoires
occupes. Les quotidiens n’hesitent pas a ouvrir leurs colonnes a des
journalistes et des intellectuels qui n’hesitent pas critiquer ouvertement
la politique gouvernementale et les operations entreprises par l’armee. Bien
que les debats se tenant dans la presse ecrite, sur les ondes et sur les
plateaux de televisions, soient les meilleures symptomes de la democratie
israelienne, les journalistes sont malgre tout confrontes a de nombreux
problemes lies au conflit et a l’occupation des territoires palestiniens.

Avec la participation de :
· Denis CHARBIT, Correspondant de la revue Regards et maître de
conferences a l’Universite de Tel-Aviv,
· Victor CYGIELMAN, Envoye special du Nouvel Observateur,
· Serge DUMONT, Correspondant Le Soir et Le Vif L’Express
· Avirama GOLAN, Journaliste de Ha’aretz (sous reserve)
Sous la presidence de Nicolas ZOMERSZTAJN, Directeur de publication de la
revue Regards

15h-15h15 : Break

15h15 : SHALOM Akhshav EN ISRAEL ET DANS LE MONDE
Shalom Akhshav est un mouvement israelien et sioniste fonde en 1978 par des
officiers de reserve de l’armee israelienne. Ce grand mouvement pacifiste,
qui s’est impose comme une des plus importantes forces extraparlementaires,
a pour conviction qu’Israel doit rester un Etat juif et democratique qui ne
peut dominer un autre peuple. C’est la raison pour laquelle il se bat pour
la fin de l’occupation de la Cisjordanie et de Gaza et la creation d’un Etat
palestinien aux cotes d’Israel. Depuis quelques annees, des Juifs de
Diaspora se mobilisent pour soutenir activement Shalom Akhshav en constituant
des comites de soutien qui diffusent des informations concernant les
activites de ce mouvement et qui sensibilisent les Juifs au processus de
paix.

Avec la participation de

 Dan BITTAN, Responsable de Shalom Akhshav Israel

 David CHEMLA, President de Shalom Akhshav France (La Paix
Maintenant)

 Gerard EIZENBERG, Membre du Bureau executif de Shalom Akhshav France
(La Paix Maintenant)

 David SUSSKIND, President des Amis Belges de Shalom Akhshav
Sous la presidence de Jacques SOJCHER, Professeur de philosophie de l’ULB

16h30 : L’EDUCATION A LA PAIX AU QUOTIDIEN : GIVAT HAVIVA
Givat Haviva est un des plus anciens centres d’education israeliens. Il fut
cree en 1949 au sein de la federation kibboutznique Artzi. Depuis 1963,
Givat Haviva s’est dote d’un centre judeo-arabe pour la paix qui se charge
d’etablir et de mettre en œuvre des projets educatifs favorisant le dialogue
entre Juifs et Arabes ainsi qu’entre Israeliens et Palestiniens. En depit du
declenchement de la deuxieme Intifada, des dizaines de projets educatifs
elabores par ce centre sont actuellement menes. Le 13 decembre 2001, Givat
Haviva s’est vu attribue par l’UNESCO le prix de l’education a la paix.
Avec la participation de :

 Myriam DAGAN, Co-directrice du centre Noa/Nuha

 Mohammad DARAWSHE, Porte-parole de Givat Haviva

 Alex ELSOHN, Directeur de projet de GIVAT HAVIVA
Sous la presidence de Emmanuel HOLLANDER, Membre du Bureau executif des
“Amis Belges de Shalom Akhshav” et chroniqueur de le revue Regards

17h30 : CONCLUSIONS : QUELLES FRONTIERES, QUEL AVENIR POUR ISRAEL ?
Le conflit qui oppose Israel a ses voisins arabes pose pleinement le
probleme de la determination des frontieres. Alors que certains revent
encore du grand Israel s’etendant jusqu’au Jourdain, une majorite
d’Israeliens semblent favorables a la creation d’un Etat palestinien en
Cisjordanie et dans la bande de Gaza avec Jerusalem-Est pour capitale.
Comment les Israeliens vont-ils aborder ce probleme crucial? Vont-ils
definir unilateralement leurs frontieres ou bien vont-ils, malgre la
degradation de la situation et la rupture de confiance, negocier un accord
de paix qui reglera cette question? Lorsque Israel possedera des frontieres
reconnues, une etape determinante sera franchie. Ce jeune Etat pourra enfin
envisager avec serenite un tas de questions concernant son avenir.
Avec la participation de :

 Ilan GREILSAMMER, Professeur de science politique a l’Universite de
Bar-Ilan
Sous la presidence de Guy HAARSCHER, Professeur a la Faculte de Philosophie
et Lettres de l’ULB

TARIFS :

Membre (en ordre de cotisation CCLJ & Shalom Akhshav)
Non-membres
Etudiants et chomeurs

Jeudi (film + debat)
7 € / 8 € / 3 €
Vendredi (conference)
7 € / 8 € / 3 €
Samedi (conference)
7 € / 8 € / 3 €
Dimanche (pass 4 conferences)
10 € / 12 € / 4 €
Dimanche (1seule conference)
3 € / 4 € / 2 €
Pass colloque
30 € / 35 € / 12 €

RESERVATIONS : au CCLJ au 02/543.02.70 ou info@cclj.be