David Chemla s’entretient avec Elie Barnavi, ancien ambassadeur d’Israël en France, sur le bilan de la période écoulée, « d’élections en élections ».

https://www.judaiquesfm.fr/emissions/50/presentation.html#podcasts

Mis en ligne le 16 décembre 2019


“…Nous sommes en pleine crise politique due à un seul homme, à sa volonté d’échapper à la justice… B. Gantz commence à habiter sa fonction de chef de l’opposition…. Quand Ben Gourion est parti dans son kibboutz en 1963, on pensait que c’était la fin du monde… En politique les choses vont rapidement et lentement à la fois. Les structures ne changent pas, les apparences oui. Les gens s’habituent…”