Assassinat de Sheikh Yassine : communique


communique de presse des Amis de Shalom Akhshav ­ La Paix Maintenant


Nous rappelons tout d’abord notre condamnation sans appel des attentats
terroristes qui frappent aveuglement des civils israeliens. Nous ne
justifierons jamais, sous quelque pretexte que ce soit, ces actes moralement
indignes.
Nous ne pleurons donc pas la mort de Sheikh Ahmed Yassine, fondateur et
leader du Hamas, dont l’objectif declare est la destruction de l’Etat
d’Israel, et qui a lui-meme revendique de nombreux attentats terroristes.
Neanmoins, nous considerons que cet assassinat est une faute politique
grave.

La liquidation du fondateur du Hamas illustre l’impuissance du gouvernement
israelien face aux defis auxquels Israel est confronte : nous savons que ce
conflit n’a pas de solution militaire; nous savons qu’un nombre croissant
d’officiers israeliens doutent de l’efficacite des assassinats cibles; nous
savons aussi que le terrorisme djihadiste se nourrit du sang de ses propres
morts.

Nous refutons l’analyse du gouvernement israelien selon laquelle la
decapitation du Hamas conduira a sa reddition. Seule l’action politique des
Palestiniens eux-memes pourra venir a bout du terrorisme en privant le Hamas
de son soutien populaire. Seuls les leaders du camp de la paix palestinien,
comme Yasser Abed Rabbo, Sari Nusseibeh et bien d’autres, ont les moyens de
detourner les Palestiniens des discours de haine.

Sans contester le droit et le devoir du gouvernement israelien a defendre
ses citoyens contre le fanatisme du Hamas, nous exprimons notre grande
inquietude quant aux consequences politiques et securitaires de ce raid, a
l’heure ou les efforts pour relancer le processus de paix se heurtent au
double refus de Yasser Arafat et d’Ariel Sharon. Nous temoignons par avance
notre solidarite aux deux peuples israelien et palestinien, dans la flambee
de violence que l’assassinat de Sheikh Yassine va inevitablement provoquer.

Contre le fanatisme, la force seule est impuissante. Le fanatisme se combat
aussi et surtout sur le plan politique. Aux Palestiniens eux-memes de
marginaliser les predicateurs assassins; au gouvernement israelien de leur
en donner les moyens en renouant avec le processus de paix.

Les Amis de Shalom Akhshav -­ La Paix Maintenant