Les Protocoles des Sages de Wall Street

Thème : Économie, infrastructures Antisémitisme, Shoah, comparaisons États-Unis Fausses rumeurs, théories du complot

Ha’aretz
mis en ligne le 12 octobre 2008
par Anshel Pfeffer

Traduction : Gérard Eizenberg pour LPM

Ha’aretz, 12 octobre 2008

www.haaretz.com/hasen/spages/102806...

Une fausse information concernant un soi-disant transfert de 400 milliards de dollars de la banque Lehman vers Israël circule largement.

Une nouvelle théorie antisémite du complot se répand ces derniers jours sur le Net : à la veille de la faillite de la banque Lehman, celle-ci aurait transféré 400 milliards de $ en Israël.

Cette théorie, qui se présente sous la forme d’une information, est déjà reprise sur plusieurs dizaines de sites antisémites et anti-israéliens. D’après elle, d’importants cadres juifs de la banque d’investissement Lehman Brothers auraient transféré l’argent de leurs clients à des banques israéliennes, avec l’intention de s’enfuir en Israël pour profiter de leur méfait sans risquer l’extradition.

Depuis la faillite de la banque Lehman Brothers, fondée aux Etats-Unis en 1850 par des immigrants juifs originaires d’Allemagne, le web est inondé de commentaires antisémites qui accusent les Juifs d’avoir provoqué la crise économique mondiale et qui les désignent comme les grands bénéficiaires du désastre. Ces commentaires sont particulièrement fréquents sur les sites clairement racistes, mais on peut aujourd’hui en trouver sur des sites plus populaires et non idéologiques. Au cours de la dernière quinzaine, la Anti-Defamation League et d’autres organisations internationales de surveillance de l’antisémitisme ont recensé plusieurs centaines de cas semblables.

Un certain nombre d’organisations islamistes, dont le Hamas à Gaza (qui a qualifié la crise économique de punition de l’Amérique pour ses mauvaises actions) se sont jointes au chœur qui accuse le lobby juif d’être responsable de la crise.

Mais la théorie du transfert de 400 milliards de dollars depuis la banque Lehman vers Israël est beaucoup plus précise. Cette "information" qui fait le tour du monde a été rédigée comme s’il s’agissait d’une dépêche en provenance de Washington, et comporte une citation de "La Voix de la Maison-Blanche". Elle nomme trois banques israéliennes qui auraient reçu l’argent, explique en détail les lois israéliennes concernant l’extradition et le secret bancaire, et accuse les autorités américaines d’avoir été au courant du transfert. Elle cite en outre des extraits d’une vraie dépêche du service de presse économique Bloomberg concernant des pertes estimées à 400 milliards de dollars subies par le département courtage de la banque Lehman.

Cette "information" a fait d’abord son apparition sur le site web de Jeff Rense, ancien journaliste qui a publié de nombreuses théories du complot impliquant des Juifs, Israël et l’administration américaine. Depuis, elle a été reprise par plusieurs dizaines de sites et de blogs antisémites. Des internautes qui l’ont lue ont tenté de la diffuser sur des sites plus respectables comme The Huffington Post aux Etats-Unis et The Independent en Grande-Bretagne.

Cette théorie du complot rappelle d’autres fausses accusations contre les Juifs, allant des "Protocoles de Sion" de l’époque tsariste aux rumeurs qui ont beaucoup circulé selon lesquelles le Mossad israélien aurait été au courant à l’avance de l’attentat du 11 septembre 2001 contre le World Trade Center et aurait averti tous les employés juifs de ne pas venir au travail ce matin-là.