Gel du projet de colonie dans la Vallée du Jourdain

Thème : Colonisation, yesha

Ha’aretz
mis en ligne le 20 janvier 2007

http://www.haaretz.com/hasen/spages...

Ha’aretz, 20 janvier 2007

Trad. : Gérard Eizenberg pour La Paix Maintenant

Le député Israël Katz (Likoud) a proposé un projet de loi qui appelle Israël à annexer la Vallée du Jourdain, en réaction à la décision du ministre de la défense Amir Peretz de geler un plan controversé qui consistait à y créer une nouvelle colonie [1]. Imposer la souveraineté israélienne sur la Vallée du Jourdain est la solution face aux tergiversations de Peretz, a dit Katz, qui a ajouté que la Vallée du Jourdain était la zone de sécurité orientale d’Israël, qui devait être renforcée et colonisée.

Peretz est revenu sur son accord pour la construction de 100 logements après que l’annonce de la création d’une nouvelle colonie, Maskiot, eut suscité les critiques aussi bien aux Etats-Unis et en Europe que chez ses camarades du Parti travailliste. Aujourd’hui, il doit faire face aux critiques de la droite comme de la gauche pour manque de cohérence de sa politique sur la question des colonies.

Un représentant du ministère de la défense a informé le Conseil régional de la Vallée du Jourdain que la construction était suspendue jusqu’à nouvel ordre. D’après la radio israélienne, cette construction devait débuter dans quelques jours.

Ces logements, qui devaient abriter des familles évacuées d’une colonie de la bande de Gaza, auraient fait de Maskiot la première nouvelle colonie depuis 10 ans.

"Peretz tente de gagner des points dans le jeu politicien aux dépens des évacués", a déclaré vendredi le Conseil des colons du Goush Katif. "Le ministre de la défense fait tout pour empêcher le reclassement des gens du Goush et leur retour à une vie normale."

Doubi Tal, chef du Conseil régional de la Vallée du Jourdain, a dit qu’il ferait appel de cette décision auprès du premier ministre Olmert. Il a affirmé vendredi que cette décision de Peretz prouvait que les prochaines primaires du Parti travailliste sont plus importantes que la colonisation de la Vallée du Jourdain.

Dror Etkes, responsable de l’Observatoire de la colonisation pour Shalom Akhshav (La Paix Maintenant) a quant à lui déclaré que le revirement de Peretz montrait que le gouvernement est incapable de formuler une politique à long terme sur la question des colonies : "Les zigzags de Peretz dans l’affaire de Maskiot reflètent la confusion qui règne au niveau politique qui ne fait que réagir aux pressions, parfois de la part des colons, parfois de la part de la communauté internationale, sans formuler de politique cohérente sur la question."

Peu après l’annonce de la construction, de Département d’Etat américain avait condamné cette décision, et plusieurs ambassades étrangères en Israël, dont celles de pays de l’Union européenne, avaient demandé des éclaircissements.