Courrier des lecteurs (6)

Ces courriers des abonnés à notre newletter nous sont parvenus à la suite s’une sorte de sondage début juin où nous les interrogions sur le contenu de la lettre et sur La Paix Maintenant en général. TOUS les messages sont publiés ici (au fur et à mesure). Pour s’abonner : http://www.lapaixmaintenant.org/liste

Bravo à votre travail d’information continu, une petite contribution indispensable pour que la paix gagne tous les esprits.

Un mot très bref pour vous remercier du travail que vous fournissez et vous en féliciter. Grâce aux informations que vous nous communiquez, nous y voyons un peu plus clair à la fois dans les avancées (il y en a) et les reculs (il y en a aussi). Au bout du compte, la coopération israélo-palestinienne est en marche et vous y serez pour beaucoup.

Merci (et oui, à mon tour, et avant qu’il ne soit trop tard) de tout ce travail pour nous maintenir informés et dans l’espérance.
Mais ne serait-il pas utile, aussi, de temps en temps, de montrer LES BONNES CHOSES qui se font déjà en Israël ?
Car à force, nous, qui connaissons, le savons. Mais vous n’avez pas seulement des lecteurs comme moi, qui connaissent, ou qui voyagent régulièrement et voient la réalité israélienne telle qu’elle est, et non telle qu’elle est dépeinte par les médias français.
Alors, qu’en pensez-vous ? Ne pourrions-nous pas parler de certaines choses positives qui se passent ? Et vous savez comme moi qu’elles existent !
Et elles sont si peu commentées en France, en toute l’Europe, et au Canada ! Si peu que ceux qui font les efforts qu’il faut pour mener à bien ces actions sont découragés parfois, et se disent que "à quoi bon, de toute façon on est toujours le vilain du film" ! Je pense que ces gens qui se battent là-bas pour que les choses positives se fassent méritent que nous en parlions quand même un peu ! Et je crains que nous ne le fassions pas suffisamment !
Mais ceci est une ligne d’amélioration d’un travail déjà excellent !. Alors... Un grand merci, Gérard, pour ce rayon d’espoir que je retrouve quand j’ouvre mon mail.
Bien amicalement
Lidia S.
Paris - France

chers amis virtuels hélas,
Vivant recluse au fin fond de ma Bretagne d’adoption, je n’ai pas l’occasion de vous rencontrer, car toutes les réunions et conférences sont confinés à Paris. Venant de Gand en Belgique, où mon ex-boulot de prof de langues, travaillant avec des primo-arrivants, me donnait maintes opportunités de rencontrer "l’autre", vos mails sont une bouffée d’oxygène, qui chassent un peu les miasmes que les journaux nous envoient quotidiennement.
Quel soulagement de savoir que des petits David continuent, tous les jours, d’affronter les Goliath des puissants malfaisants, qui écrasent sans relâche les petits, qui ne veulent que leur petite parcelle de bonheur.
Je ne peux que me joindre aux flots de louanges qui défilent au long des messages. N’étant ni juive, ni de culture arabo-musulmane, je ne suis donc pas partie prenante dans votre combat, néanmoins mon désir de paix pour ce pauvre coin du monde martyrisé est aussi grand, car il a pour moi valeur de symbole pour le monde entier.
Merci mille fois d’exister, et de persévérer.

... même si ces réactions sont exagérées, je persiste et répète que le choix d’articles à traduire, l’intelligence de ce choix et la qualité de la traduction sont ton oeuvre, mon cher Gérard, et qu’elles me sont indispensables au quotidien, comme un quotidien. Merci,
Rosie P.

D’habitude c’est demain, dans l’avenir, pour plus tard. Dans LA PAIX MAINTENANT, il y a une notion d’urgence. Et grâce à vos mails, rien n’est enjolivé, mais l’espoir n’est pas terni par la lucidité.

Merci et Bravo à "Paix Maintenant". Il est vrai que tout le monde parle de paix au Moyen-Orient, mais peu de politiciens oeuvrent pour y arriver. C’est, en effet, un problème où gravitent trop d’intérêts. Du côté des pays arabes, la Palestine est une carte maîtresse de stratégies et de jeux politiques. Paix, droits de l’homme, etc... ne sont que des clichés publicitaires. La majorité des populations arabes est manipulée par ses dirigeants. Il suffit qu’un leader ou politicien arabe rend licite la "mention d’Israël" et voilà que les hôtels de Tel-Aviv grouilleront de touristes arabes. Je suis moi-même chrétienne libanaise et je sais que nous avons envie de vivre enfin en paix.
Toutefois, il est réconfortant de savoir qu’il existe des gens comme vous, qui respectent la vie humaine et pour qui la "Paix "a un sens.
Maria A.

Bravo pour ce que vous faites pour rapprocher nos deux peuples. Nous avons tellement de similitudes... Plusieurs de mes amis sont musulmans, ce depuis longtemps... (j’ai 70 ans)... Ils peuvent compter sur moi comme j’ai pu compter sur eux à des périodes difficiles de ma vie. Je suis juif très peu pratiquant et ne tolère l’intégrisme ni chez les uns ni chez les autres. Vous avez tout mon appui et que D. envoie la tolérance à tous les peuples. Inch’Allah, Baroukh Hachem. Jean B.

Je m’associe au cortège de louanges et de remerciements pour la qualité et l’abondance de vos informations. Bravo.
Je constate en revanche votre répugnance à participer à des manifestations en France ou à des appels à sanctions contre la politique israélienne de la part des Européens. N’est-ce pas refuser d’aller jusqu’au bout de vos condamnations et faire comme ceux dont les exigences s’adressent uniquement aux Palestiniens ?...

Cher Gérard,
Tu sais mon accord et ma joie de votre travail.
Devant tant de réponses, je me disais : à quoi bon ajouter la mienne ?
Et puis j’ai pensé bien de dire encore ceci :

- lire toutes ces réactions m’a profondément ému et réjoui. On est vraiment une famille de gens proches de vous, et chacun dans son texte a apporté quelque chose. Et on sent des personnalités bien sympathiques derrière les textes.

- pour moi ce n’est pas trop long, je lis tout et c’est important pour moi. Je vis en Israël comme chrétien depuis 50 ans, et ai suivi les choses quotidiennement, mais des choses m’échappent que vous repérez, et c’est aussi bon d’avoir votre regard sur des choses que je connais.
Il y a tant à corriger, à faire savoir.
Merci, continuez. Bien amicalement.
Yohanan

Chers amis,
Je vous réponds tardivement, mais je veux absolument vous féliciter et vous remercier pour le travail d’information et de sensibilisation remarquable que vous faites au service de la paix et de tous ceux qui souffrent de part et d’autre des "check - points." Continuez !
De tout coeur avec vous
Marc, de Lyon

Il est vrai que les jours plus ou moins sombres que nous fait vivre la situation du moyen orient, la montée des intégrismes, la menace de l’Iran, etc,,,, ,sont éclairés chaque jour par la réflexion que vos informations nous permettent d’avoir, et puis ce sentiment tout aussi précieux, que même minoritaires , nous avons raisons d’y croire. Merci a vous
Corinne - Paris

Gentili amici de La paix maintenant,
sono uno studente di archeologia di Lecce che 2 anni fa ha fatto l’Erasmus a Paris e vi ha incontrati in un dibattito pubblico appassionandosi subito al vostro stile ed allo spirito che vi caratterizza. Studio archeologia del Vicino Oriente antico, scavo in Siria e sto per presentare la mia tesi sull’archeologia della terra di Canaan (Cisgiordania) nel periodo dell’insediamento degli israeliti ! Anche se i temi del passato non devono sovrapporsi a quelli dell’attualità vivo il mio interesse culturale su quell’unica terra abitata da due popoli come un "messaggio" di pace, perchè la cultura deve diffondere conoscenza e quindi comprensione reciproca e desiderio di convivenza pacifica. Con questo spirito e queste convinzioni ho affrontato la mia ricerca, approfondendo anche la conoscenza della lingua ebraica e desidero ringraziarvi per il lavoro che svolgete con costanza e passione, per la diffusione delle mail di informazione che sono una finestra aperta sul Levante e, fra tante ombre e odi, lasciano scorgere da lontano bagliori di aurora ! Merci ed ancora, come dite voi, bon courage !

Bonjour,
Encore une lectrice qui ne laisse aucun message échapper !
Actualité de pointe, éléments d’information que l’on ne retrouve nulle part ailleurs, précisions, objectivité au maximum, tous des points forts qui crédibilisent les articles et restent jour après jour passionnants !
Bonne continuation, vous nous êtes précieux et redonnez sans le savoir bien souvent du courage à celles et ceux qui se battent un peu partout pour plus de justice, de transparence et d’honnêteté.
Fanny S.

Chalom,
Je lis toujours vos articles toujours avec beaucoup d’intérêt. Un article comme celui que je viens de lire sur "le syndrome Golda" est tout à l’honneur d’une presse qui incite à la réflexion.
J’aimerais tellement que mes cousins israéliens vous lisent, vous apprécient et soient convaincus comme je le suis.
Ils prétendent que je suis loin, étant en France de tous leurs problèmes et des lieux d’attentats. Pourtant je vois bien qu’ils ne font pas trop d’effort pour connaître leurs voisins arabes. Comment ne pas adhérer à votre façon de dire, connaissons-nous et la moitié du trajet vers la paix sera réalisé !
Merci de ce que vous faites. J’imagine que des gens comme Leibovitz ou Lévinas ne pourraient que vous soutenir !
J’essaie de faire circuler vos courriels autour de moi.
C’est la seule façon de réveiller les consciences assoupies. !
Jeanne G.

Je lis toujours avec beaucoup d’intérêt votre lettre d’information, bravo pour ce travail et pour la régularité avec laquelle vous êtes au rendez-vous.
Cette information indirecte, un peu décalée, est utile.
Mais dans la situation actuelle, on attendrait aussi des prises de position directes de La Paix Maintenant en tant qu’organisation. L’opinion française et internationale me semble un peu déboussolée, et il est indispensable que des organisations de toutes sensibilités démontent les plans suicidaires du gouvernement israélien actuel, qui avant tout ne veut pas avoir d’interlocuteur palestinien et détruit systématiquement toute possibilité d’en avoir.
Il y a une alliance objective, suicidaire, entre le gouvernement israélien pris dans son ensemble (y compris, malheureusement, la "gauche" traditionnelle) et la fraction la plus extrémiste de la résistance palestinienne. La Paix Maintenant a une place particulière à tenir, notamment dans la société française, pour la dénoncer, aussi, par des prises de position claires et directes.
Amicalement,
Bertrand H.

Vraiment Gérard, du fond du coeur, un immense merci pour ces informations qui nous éclairent vraiment sur la complexité des problèmes que vivent israéliens et palestiniens... alors que la presse française continue d’être ce qu’elle a toujours été, cad partiale et orientée *. Ton travail de déchiffrage à travers les articles des journalistes et des acteurs des deux sociétés israélienne et palestinienne, est ce qu’il y a de plus précieux pour nous tous qui sommes attachés à ce pays et qui sans toi subirions la désinformation quasi permanente alors que nous sommes avides d’en savoir plus. A travers tous ces articles, nous retrouvons l’intelligence, la finesse et le courage tenace de leurs auteurs qui font la richesse et la grandeur de ce pays ... Et tout cela grâce à ton initiative, à ton travail, à ta grande générosité !
Tu connais mon engagement, et les articles que tu nous transmets régulièrement alimentent encore davantage mes convictions, sans eux (comme ces derniers jours, privée de messagerie pour des problèmes de réseau), il me manque .. mon pain quotidien ! Les pertubations de réseau plus des semaines trés chargées (et de plus il faut du temps pour tout lire), sont les raisons pour lesquelles je t’écris un peu tard, alors que j’ai eu un grand plaisir à lire les courriels qui t’étaient adressés.Mais aussi par pudeur, car en fait il est difficile d’exprimer en même temps la reconnaissance pour tout le bien reçu et l’éloge pour la somme et la qualité du travail accompli.
Tout ce que je souhaite, c’est que nos hommes politiques, ici en France, te lisent également. Cela éviterait à certains d’être tellement à côté de la plaque.
Bien amicalement,
Anne-Marie