TENTATIVE D’EMPECHER LE GOUVERNEMENT DE CONTROLER LA CONSTRUCTION DANS LES TERRITOIRES – 27 juin 2001


Les ministres de l’Habitat et des Infrastructures mettent en place un
transfert de la commercialisation des terrains constructibles dans les
territoires vers les autorites locales, afin d’empecher le controle de la
construction par le gouvernement.

Le quotidien Maariv a revele ce matin une initiative tendant a “contourner
les obstacles politiques” a la construction au-dela de la ligne verte. Les
auteurs de cette initiative sont Nathan Sharansky, ministre de l’Habitat, et
Avigdor Liberman, ministre des Infrastructures. L’initiative propose de
transferer la commerciaisation des terrains constructibles dans les
territoires vers les autorites locales, sans appels d’offres publics, et
sans qu’il en soit fait etat publiquement.

Rendre publique cette initiative a la veille de la visite de Colin Powell,
Secretaire d’Etat, demontre une volonte de saboter le processus diplomatique
en cours.

Les ministres Sharansky et Liberman n’ont apparemment pas une notion claire
de ce que signifient les mots democratie, loi, et ordre public. L’initiative
qu’ils proposent est un acte de tromperie, envers les Israeliens, les
Palestiniens, et le monde entier. Au cas ou cette initiative aboutirait,
cela prouverait que le gouvernement Sharon-Peres travaille a attiser le
conflit.

Le rapport Mitchell etablit clairement que toute construction dans les
colonies doit etre arretee. Les ministres Sharansky et Liberman veulent
contourner les accords que le gouvernement israelien a acceptes, en cachant
les constructions au public.

La Paix Maintenant appelle le gouvernement a adopter le rapport Mitchell et
a mettre en oeuvre ses recommandations selon le calendrier qui a ete
propose.

Pour plus d’information: Galia Golan, porte-parole, 054-794298