La Souccah est un lieu d’accueil, de respect et de tolérance. En un mot, de paix.
Qu’en cette période où les Juifs, religieux ou pas, se retrouvent pour quelques jours en cette “cabane”, symbole de fragilité, de précarité, d’humilité et de partage, cesse la destruction des cabanes dans lesquelles vivent en permanence les Bédouins des collines de Hébron…