Des deputes de gauche visitent des avant-postes avec Shalom Akhshav


Transcription d’un reportage diffuse hier (24 nov) par la 1ere chaine de television israelienne

(Haim Yavin est le presentateur des infos. C’est lui qui lance les
reportages. Benny Liss est le journaliste auteur du reportage. Ofir Pines
est depute travailliste, Yariv Oppenheimer est president de Shalom Akhshav,
Dror Etkes est responsable de l’Observatoire de la colonisation de Shalom
Akhshav et le guide de la visite, Amram Mitzna est depute, ancien secretaire
general du Parti travailliste).

Haim Yavin : “un groupe de deputes de gauche ont participe aujourd’hui a une
visite d’avant-postes, organisee pour eux par Shalom Akhshav. Les deputes ont
ete surpris de decouvrir des avant-postes qui ne figurent sur aucune carte.
Pendant la visite, une confrontation s’est produite entre les visiteurs et
Pinhas Wallenstein, representant du conseil de Yesha (organe representatif
des colons des Terriroires, ndt), quand celui-ci a tente d’expliquer la
position des colons. Notre correspondant Benny Liss accompagnait la visite.”

Benny Liss : “avec en toile de fond les declarations de Sharon sur des
mesures unilaterales, les deputes sont alles se rendre compte de la
situation des avant-postes sans passer par les medias. Il etait evident
depuis le depart que la visite ne ferait changer d’avis a personne.”

Ofir Pines : “Vous n’avez pas honte? Des enfants ici?”

Colon 1 : “Qu’est-ce que vous voulez a ces enfants?”

Colon 2 : “Laissons les enfants en dehors de tout cela.”

Benny Liss : “L’evacuation des avant-postes et des colonies isolees est de
nouveau a l’ordre du jour, et cette fois, avec force. Les indications de
Sharon ont conduit certains membres du Likoud a se joindre a un front contre
lui, et de l’autre cote…”

Ofir Pines : “C’est le Far West. Les gens se font justice eux-memes, font ce
qu’ils veulent, on voit ici des sherifs barbus et dingues qui dictent son
avenir a toute une nation, a tout un pays”.

Benny Liss : “Pinhas Wallerstein, chef du conseil (du district de) de
Benyamin, monte dans le bus de Shalom Akhshav au risque de sa vie (???, ndt)

Pinhas Wallerstein : “Si votre probleme est… si vous etes d’accord pour
Ofra et Beit El (colonies, ndt), alors OK, mais soyez honnetes.”

Yariv Oppenheimer : “Nous voulons nous debarrasser de toutes les colonies”.

Pinhas Wallenstein : “OK”

Yariv Oppenheimer : “Nous voulons continuer la visite, merci et au revoir.”

Pinhas Wallerstein : “Je suis monte dans ce bus parce que tant que la
societe israelienne me le permet, je combattrai en utilisant tous les moyens
democratiques.”

Dror Etkes : “Y compris en tuant des Arabes”.

Pinhas Wallerstein : “A cause de ce que vous racontez, il y a eu 57 morts
dans le district de Benyamin, vous devez le savoir, et n’oubliez pas le
point d’exclamation.”

Benny Liss : “Cette dispute acerbe entre des gens de gauche et Wallerstein
illustre la profondeur du fosse qui separe les partisans du demantelement et
ses opposants. Les colons comprennent que cette fois, leur campagne
d’explication va etre difficile.”

Amram Mitzna : “On investit ici des milliards de shekels, alors qu’on va
devoir partir, en payant des milliards supplementaires. On cree une friction
intolerable entre les populations israelienne et palestinienne, et on essaie
de rendre cette situation irreversible.”

Benny Liss : “Il est clair que nous serons pas partout ou nous sommes
aujourd’hui, dit Sharon, et les colons sentent que la colonie de Netzarim
est probablement la premiere sur la liste.”