Compte-rendu de notre voyage en Israel/Palestine


Sur la proposition de notre Association, une reunion internationale des
associations de soutien a Shalom Akhshav s’est tenue en Israel du 20 au 22
Avril.
Au total, plus de representants des Etats-Unis, de France, de
Grande-Bretagne, de Belgique, et de la direction nationale israelienne,
ainsi que des branches de Tel-Aviv et Jerusalem, ont pu pour la premiere
fois faire connaitre et echanger leurs experiences respectives. Pour des
raisons materielles, les delegations canadiennes et bresiliennes n’ont pu se
joindre a nous cette fois.
Les buts principaux que nous nous etions fixes ont ete atteints :
– Mieux connaitre les hommes et les femmes qui se battent sur le
terrain en Israel et en Palestine, et mieux comprendre le contexte et les
contraintes de leurs actions.
– Faire en sorte que Shalom Achav en Israel connaisse mieux les
activites des associations de soutien dans le monde, ainsi que
personnellement celles et ceux qui les animent.
Un certain nombre de decisions pratiques ont pu etre prises, qui
amelioreront les echanges d’informations entre les differents mouvements et
branches, et nous permettront ainsi de mieux coordonner nos actions et leur
donner plus de resonance.
Comme toujours en Israel, l’actualite etait omnipresente. Nos reunions
se tenaient au milieu des affres de la constitution du gouvernement
palestinien de Abou Mazen, et nous avons pu echanger nos idees et analyses
sur l’etat actuel du conflit et ses evolutions possibles. Un consensus s’est
degage entre tous les participants pour lancer des actions de soutien au
deploiement de la “feuille de route” qui est peut-etre l’occasion de sortir
de l’impasse actuelle.

Le Lundi 21 Avril, Shalom Akhshav organisait une manifestation dans
les Territoires occupes pour protester contre le developpement des
implantations sauvages.
La delegation internationale s’est jointe a la centaine de manifestants
israeliens, et a pu constater les obstacles que l’autorite militaire met a
une expression democratique de protestation contre la politique de
developpement des implantations illegales dans les territoires occupes
depuis 1967. Notre cortege a ete bloque par les gardes frontieres avant
d’arriver a sa destination. 4 militants ont ete arretes et detenus pendant
plusieurs heures; la manifestation a pu neammoins se
tenir, mais dans des conditions difficiles. Cet evenement a ete
largement repris par la presse et les televisions locales, en mentionnant la
presence des delegations internationales de soutien.
Ce meme jour, les militants de Shalom Akhshav nous avaient organise
une visite de Jerusalem et de ses quartiers peripheriques, et nous avons pu
nous rendre compte sur le terrain des difficultes quotidiennes et des
humiliations inutiles infligees a la population palestinienne, en
particulier a Abbu Dis ou un mur de cloture a ete erige.
Independamment du resserrement des liens personnels et
organisationnels entre militants de Shalom Akhshav en Israel et dans les
autres pays du monde, ce deplacement a ete l’occasion pour les 7
representants francais de prendre de multiples contacts avec des
organisations et des individus qui luttent dans des conditions difficiles
pour le raprochement entre Israeliens et Palestiniens.
Nous avons ainsi pu rencontrer :
– Amram Mitzna, qui etait encore Chef du Parti Travailliste le jour
ou nous l’avons vu,et qui nous a longuement expose ses priorites pour
defendre l’avenir d’Israel.Sa demission inattendue quelques jours plus tard,
est une illustration des difficultes actuelles pour construire une
alternative politique credible.
– Le comite d’organisation israelien de la plate-forme
Ayalon-Nusseibeh, qui nous a explique ses objectifs et les moyens d’action
mis en place pour assurer a cette campagne le retentissement et l’impact
qu’elle merite.
– Nous avons rencontre a Jerusalem Est l’equipe palestinienne qui
travaille avec Sari Nusseibeh dans le cadre de la Coalition
israelo-palestinienne pour la Paix.
Des contacts chaleureux ont ete etablis, qui devraient nous permettre de
planifier des actions futures.
– Pour mieux comprendre les termes du debat politique dans le camp
des partisans d’un compromis territorial et d’un demantelement des colonies
illegales, nous avons pu egalement nous entretenir avec des personnalites
comme Ran Cohen, leader du Parti Meretz, et Uzi Dayan ancien Chef d’
Etat-Major adjoint, qui nous ont expose leurs analyses et leurs propositions
respectives.
– Au chapitre educatif et humanitaire, nous avons rendu visite a
l’Institut Givat Haviva, qui travaille sur divers projets d’education et de
formation a la Paix et a la coexistence entre Juifs et Arabes, ainsi qu’a
l’Association des medecins israeliens pour les Droits de l’Homme, qui
agissent pour assurer des services de sante aux populations palestiniennes
empechees de se deplacer, et qui oeuvrent egalement pour offrir un acces aux
services de sante aux secteurs defavorises de la societe israelienne, en
particulier les travailleurs etrangers au statut precaire; Les actions de
ces associations educatives et humanitaires qui luttent dans des conditions
difficiles pour soulager les souffrances, et maintenir humanite et espoir
dans un contexte de violence exacerbee, meritent d’etre mieux connues et
soutenues, et nous allons nous efforcer d’y contribuer.

Ceci n’est qu’un resume non exhaustif de ce que nous avons vu, fait
et ressenti. Les differentes radios juives de la region parisienne nous ont
interviewes a propos des manifestations du 21 Avril ainsi que Kol Israel en
francais. L’edition en anglais de Haaretz a egalement rendu compte de notre
reunion internationale. Arte nous a consacre un sujet de 3 minutes dans son
journal de 19h45, le dimanche 27 avril.

Les reunions publiques que nous organisons comme celle du 6 mai a
Paris et du 12 mai a Strasbourg, ou que nous serons amenes a organiser
ulterieurement, nous permettront de mieux dialoguer avec nos adherents et
sympathisants, pour convenir ensemble de notre meilleure contribution au
combat pour la paix et la democratie au Proche-Orient.
Nous sommes dores et deja en train de programmer un certain nombre
d’initiatives et de manifestations pour les mois qui viennent. Nous ne
manquerons pas de vous en informer, car nous aurons besoin du soutien de
tous.