David CHEMLA s’entretient avec le docteur Eric SETTON des implications politiques du récent vote à la Knesset interdisant, pendant la période de confinement, tout rassemblement au-delà d’un périmètre de 1 km du domicile. Décision uniquement sanitaire? atteinte à la démocratie?

Eric SETTON, ancien médecin chef dans diverses unités militaires de l’armée israélienne, est actuellement le directeur médical de l’hôpital chirurgical privé Herzliya Medical Center. Il est membre du comité central du parti Travailliste, favorable à la participation de son parti au gouvernement actuel.


https://judaiquesfm.fr/emissions/50/presentation.html#podcasts

“…Le confinement généralisé n’est pas entièrement dénué de connotations politiques… Les ultra-orthodoxes ont menacé de faire tomber le gouvernement s’il n’y avait pas une solidarité de tout le pays… On a bien vu la police charger les ultra-orthodoxes à Bnei Brak et les manifestants démocrates à Balfour… Il y a une volonté de mettre le pays au calme même par la force…”

“…Il faut manifester et je manifeste. Je suis pour la prière et je prie mais tout cela d’une façon responsable… Je suis contre l’appel à la désobéissance… Il faut éviter toute dérive anti-démocratique. Dans l’opposition, nous n’avons aucun pouvoir; à l’intérieur du gouvernement, nous pouvons lutter contre les dérives de Netanyahu et réguler le travail de l’exécutif… Nous sommes le bouclier du peuple qui veut un état démocratique”.

Mis en ligne le 11 octobre 2020