Bref compte-rendu de la manifestation (communique officiel + un mot de Mary Schweitzer) – 17.02.02


1/ COMMUNIQUE DE PRESSE DE LA PAIX MAINTENANT

17 fevrier 2002

Plus de 15.000 personnes ont participe a la marche et a la manifestation
organisees hier soir a Tel-Aviv par La Paix Maintenant et par la Coalition
pour la Paix, sous le slogan “Sortons des Territoires – Revenons a
Nous-memes” (voir photo Reuters :
http://www.peace-now.org/ReutersPhotoFeb16-2002.jpg).

L’un des moments forts de la manifestation a ete le discours en hebreu du Dr
Sari Nusseibeh : “Le chemin vers la paix passe par le retour des refugies
dans l’Etat de Palestine, et celui des colons dans l’Etat d’Israel”, a dit
Nusseibeh.

Au moment ou la marche commencait, la nouvelle de l’atroce suicide a la
bombe en Cisjordanie est tombee. L’objectif de notre mouvement de
protestation est de lutter pour une solution politique qui rompra cette
terrible spirale de la violence. A cause des evenements violents de ce
week-end, la manifestation ne fera sans doute pas les titres des medias.
Mais elle n’est que la premiere d’une longue suite d’actions dans la rue. A
en juger par l’energie et l’atmosphere qui regnaient dans les rues de
Tel-Aviv hier soir, des centaines de milliers de gens rempliront bientot de
nouveau la place Rabin.

La Paix Maintenant et la Coalition pour la Paix aimeraient encore une fois
remercier les Femmes pour une Paix Juste, Taayush et Gush Shalom pour leur
soutien et leur cooperation.

Pour + d’information :
Presse : Didi Remez sera absent d’Israel ces prochains jours, merci de
contacter Moria Shlomot au 972-54-322834.
Militants : il y a beaucoup de travail a faire (bureau, carrefours les
week-ends, pose de banderoles les nuits, manifestations silencieuses, et
organisation de la prochaine manifestation), engagez-vous en contactant Ori
Ginat, 054-405157 ou ori@peacenow.org.il


2/ LETTRE DE MARY SCHWEITZER, MILITANTE DE LA PAIX MAINTENANT

Chers amis de France,

Je reviens juste de la manifestation. 12 heures de Paix Maintenant dans les
rues de Tel-Aviv.

La manif a ete un grand succes. La place du Musee, dont la capacite est
estimee a 10-15.000, etait noire de monde, et la foule debordait dans les
rues alentour. Je n’ai pas encore entendu les estimations de la police, mais
il est clair qu’il existe maintenant un grand nombre de gens qui croient
effectivement a la paix, et ont capte notre message.

Les orateurs ont tous ete tres bons, mais entendre Sari Nusseibeh parler
(dans un excellent hebreu, je dois dire), a ete particulierement emouvant.
Sa presence a la tribune etait un merveilleux symbole d’espoir et une
promesse pour une avenir meilleur, pour nous tous. Il a evoque deux Etats
vivant cote a cote, d’une Jerusalem unifiee et capitale des deux pays, de la
fin de la terreur et d’une nouvelle ere de cooperation et d’amitie entre nos
deux peuples.
Yossi Sarid a note que la terreur et l’occupation marchaient main dans la
main. Lui aussi a evoque un avenir meilleur.

Il y avait tant de visages! Des jeunes et des vieux, beaucoup d’enfants, des
gens dans des chaises roulantes, des soldats qui refusent de servir dans les
territoires, des militants de la premiere heure, comme des tetes nouvelles.
Les panneaux portaient d’anciens slogans, comme “Fin de l’occupation”,
“Retour aux negociations”, le slogan de la campagne, “Sortons des
territoires”, “L’occupation tue”. Il y en avait aussi de nouveaux. Mon
prefere : “Demolissons les prejuges, pas les maisons”. Il y avait de
l’espoir sur les visages, ce que je n’avais pas vu depuis tres longtemps.

Nous avons ete tres tristes d’apprendre qu’encore une fois, la terreur avait
frappe aujourd’hui. Et en meme temps, nous etions tous parfaitement
conscients que le fait de nous reunir aujourd’hui etait un pas de plus pour
mettre fin a la violence, et aux souffrances des familles qui en sont les
victimes.

Maintenant, le travail physique est un peu derriere nous. Mais il reste tant
a faire. Nous avons besoin de votre soutien, amis de la paix en France.
Ensemble, nous nous apercevrons que peu a peu, la lumiere prendra le pas sur
les tenebres qui se sont emparees de cette partie du monde.

J’essaierai de vous procurer des photos tres vite. Merci encore de votre
soutien et de vos encouragements, de la part de nous tous ici, en Israel et
en Palestine.

Tel-Aviv,
Mary