Le courage du parler vrai, le courage de s’élever contre l’occupation, le courage d’en payer le prix, le courage de créer de la culture et non de la “fidélité culturelle”.
Merci pour ce qu’il a dit, merci pour ce qu’il a écrit.  (hommage de Yariv Oppenheimer)

Photo : http://fr.kichka.com/2018/12/28/amos-oz-1939-2018/

 

Le discours d’Amos Oz (sous-titré en anglais) : https://youtu.be/f6unQLoQ4vE