Un ancien dirigeant du Ku Klux Klan fait son show à Damas

Thème : Antisémitisme, Shoah, comparaisons

Yedioth A’haronoth
mis en ligne le 29 novembre 2005

David Duke, un Américain partisan de la suprématie de la race blanche s’adresse à la foule à Damas : "mon pays est occupé par les sionistes, comme le plateau du Golan"]

http://www.ynetnews.com/articles/0,...

Yediot Aharonot, 27 novembre 2005

David Duke, célèbre homme politique de Louisiane, s’est rendu la semaine dernière en Syrie, où il a prononcé un discours antisémite en s’attaquant aux "sionistes qui occupent New York et à l’Etat d’Israël". Ce discours a été retransmis par la télévision syrienne. [1]

Ancien "chevalier" du Ku Klux Klan, David Duke s’est adressé à une foule enthousiaste qui agitait des drapeaux syriens en disant : "je viens porter la parole du peuple pacifique des Etats-Unis au peuple pacifique de Syrie".

"En Amérique et partout dans le monde, il n’y a que les sionistes pour vouloir la guerre et non la paix", a dit Duke dans un discours qui semblait illustrer la convergence entre l’idéologie de la suprématie de la race blanche et une certaine rhétorique radicale dans le monde arabe. "Cela me fait mal de vous dire qu’une partie de mon pays est occupée par les sionistes, tout comme une partie de votre pays, le Golan, est occupée par les sionistes. Les sionistes occupent la plus grande partie des médias américains et contrôlent pour une large part le gouvernement américain", a-t-il ajouté.

"Un message de la part de nombreux Américains"

David Duke a dit que "ce ne sont pas seulement la Cisjordanie et le Golan qui sont occupés par les sionistes, mais aussi Washington, et New York, et Londres, et bien d’autres capitales dans le monde". "Je vous apporte un message de la part de nombreux Américains, de nombreux Britanniques et de partout en Occident : nous disons : non à la guerre pour [défendre] Israël", a-t-il conclu.

Selon la Anti-Defamation League, dans un article intitulé "la peste noire", Duke a écrit : "un Noir décroche un emploi dans une entreprise qui appartient à des Blancs. Il est le seul Noir de cette entreprise. Il travaille dur, mais il mène un combat perdu d’avance contre ses gènes".

Dans sa dernière mouture, le site web de Duke contient un message négationniste où il se plaint des "sionistes qui se servent de la Shoah comme d’un épée et d’un bouclier pour un Etat d’Israël raciste". Le même site web cite un parlementaire syrien, Muhammad Habash, qui parle de la "magnifique visite de Duke". Habash aurait ajouté : "Il nous a apporté une perspective nouvelle et positive de l’Américain moyen".