Sderot ville morte pour protester contre les roquettes Qassam

depuis plusieurs semaines, la ville israélienne de Sderot, proche de la bande de Gaza, est continuellement la cible de roquettes Qassam. Aujourd’hui, elle a décidé de protester

Aujourd’hui, Sderot fera grève et bloquera toutes les issues de la ville, suite à la décision prise hier par le conseil municipal réuni d’urgence par le maire Eli Moyal. Le conseil municipal affirme que cette action est destinée à protester contre les roquettes Qassam qui continuent à pleuvoir sur la ville.

Hier en début de matinée, une roquette Qassam a heurté un poteau électrique près d’une école. Il n’y a pas eu de victimes, mais l’électricité a été temporairement coupée pour toute la zone

Le conseil municipal a décidé d’empêcher quiconque de pénétrer ou de quitter la ville aujourd’hui, y compris le ministre de la défense Amir Peretz, depuis longtemps habitant de Sderot. "A partir de demain, Sderot est en grève, et personne n’entrera ni ne sortira", a déclaré Eli Moyal. Le conseil a également décidé de mettre fin à l’année scolaire et de mettre les enfants en vacance plus tôt que prévu.

"Au gouvernement, personne ne se soucie de Sderot" , a dit Moyal. "Si ce gouvernement ne peut pas garantir la sécurité des habitants, il doit démissionner, ou le dire clairement. Les habitants sont épuisés et ils ne peuvent pas continuer à vivre cela alors que le gouvernement ne fait rien".