Pétition contre le mur de separation au sein de l’université de Sari Nusseibeh

par La Paix Maintenant, édition

Communiqué des Amis de Shalom Akhshav - La Paix Maintenant

Le lundi 29 Septembre, les responsables du ministere israelien de la defense et ceux de l’Universite Al Qods sont enfin parvenus a un arrangement ("understanding") au sujet du trace du "mur", de la "barriere" de separation a l’est de Jerusalem : contrairement au projet initial, le trace sera repousse vers la peripherie de l’Universite. Selon Dimitri Diliani, porte-parole de Sari Nusseibeh, ce resultat positif a ete obtenu grace aux actions non violentes de protestation qui ont ete menees au sein du campus, ainsi qu’aux diverses pressions qui ont ete exercees depuis l’etranger, sur le gouvernement israelien. Il remercie tous ceux qui en Israel et a l’etranger, ont soutenu l’Univeriste.

Dimitri Diliani a tenu neanmoins a rappeler l’opposition de principe de l’Universite a l’edification de ce "mur", rappelant que son slogan est : "construire des ponts plutit que des murs". Nous ne pouvons, dans l’absolu, que partager ce slogan. Malheureusement, constatant le climat de haine et de mefiance qui s’est cree entre deux populations traumatisees, nous pensons qu’il est aujourd ?hui necessaire de les separer a condition de respecter la Ligne verte de 1967. Ce n’est donc pas le "mur" ou la "barriere" en soi que nous contestons pour notre part, mais son trace dont chacun sait qu’il pourrait devenir demain celui d’une frontiere qui une fois la paix installee, pourrait se "normaliser". D’autres murs ou barrieres, qui ont separe en d’autres lieux d’autres populations, sont deja tombes.

Cette divergence d’analyse et d’appreciation ne nous a pas empeches de soutenir sans reserve l’Universite d’Al Qods dans son combat contre un projet qui aurait porte prejudice a l’integrite du campus, aux possibilites offertes aux etudiants, et contribue a destabiliser son president. Ce soutien se situe comme toujours dans la droite ligne de notre positionnement sans aucune ambiguite dans le camp des forces qui soutiennent la legitimite et le droit a la securite de l’Etat d’Israel tout en affirmant clairement et symetriquement le droit des Palestiniens a avoir leur Etat Elle n’a pas empeche non plus l’Universite de nous remercier pour ce soutien.

Beaucoup ici et la parlent du dialogue necessaire tout en stigmatisant systematiquement l’autre.

Nous avons toujours affirme que ce dialogue existait, et aussi qu’il pouvait se concretiser efficacement par une reelle solidarite. Ceci suppose evidemment que chacun fasse un effort pour trouver les points d’entente plutit que de se focaliser sur les desaccords C’est dans cet esprit que nous retiendrons la derniere phrase du communique publie par l’Universite d’Al Qods le lundi 29 septembre : "Si ce mur s’avere etre une necessite, il doit etre construit en accord avec les Palestiniens et sur les frontieres de 67".

Nous nous felicitons donc de l’issue positive de cette action, et remercions a notre tour les 1842 personnes qui ont signe notre petition.

Les Amis de Shalom Akhshav

(Nous developperons dans un prochain texte notre position sur le "mur/barriere/cloture").