Les colonies de Gaza continuent à grossir

Thème : Colonisation, yesha Retrait de Gaza Démographie, géographie

Jerusalem Post
mis en ligne le 26 janvier 2005

Alors que les contacts ont repris entre Israël et l’Autorité palestinienne, et que, malgré quelques incidents rares, mais graves, l’accalmie se fait réellement sentir dans la bande de Gaza, les colons continuent à s’organiser pour résister à l’évacuation : les colonies devant être évacuées, par exemple, connaissent une véritable explosion démographique...

sur le site du Jerusalem Post

Jerusalem Post, 26 janvier 2005

Les colonies de Gaza continuent à grossir

Trad. : Gérard Eizenberg pour La Paix Maintenant

En dépit de la menace d’évacuation, la population juive de la bande de Gaza s’est accrue de manière importante depuis six mois, près de 400 Israéliens ayant élu résidence dans l’une des colonies.

D’après un rapport publié récemment par le ministère de l’intérieur, la population des colonies de Gaza s’est accrue de près de 5% depuis juin dernier (de 8158 à 8550 habitants). Les colonies du nord de la Samarie destinées à être évacuées montrent elles aussi un accroissement, Sa-Nur ayant absorbé 39 habitants supplémentaires pour atteindre aujourd’hui 69 habitants.

La population de la colonie de Homesh s’est elle aussi accrue de 11%, et compte 228 habitants.

Eran Sternberg, porte-parole du Conseil régional de la bande de Gaza, a déclaré que ce rapport prouve que le plan de désengagement ne se réalisera jamais, et qu’Ariel Sharon ne réussira pas à évacuer les colons de chez eux. (...) "Le peuple juif vote avec ses pieds, et se transporte ici pour nous soutenir et pour montrer à Sharon que son plan de ’transfert’ ne se réalisera pas".

Sternberg a qualifié les gens qui s’installent dans les colonies destinées à être évacuées de "vrais sionistes", car ils ne recevront aucune indemnisation après l’évacuation, en conformité avec le décret de désengagement approuvé par le gouvernement en juin dernier.

"Tous ces gens se sont installés ici après la décision de désengagement prise par le gouvernement, ce qui signifie qu’ils sont venus ici non par appât du gain mais par idéologie. Ce sont de vrais patriotes sionistes", a déclaré Sternberg.

Yariv Oppenheimer, secrétaire général de Shalom Akhshav (La Paix Maintenant) dit qu’il craint que le gouvernement ne finisse par indemniser ces nouveaux habitants, et ce malgré la décision de juin.

"Ce n’est pas une coïncidence si les chiffres ont grossi. Les colons feront tout ce qu’ils pourront pour montrer qu’ils ne veulent pas partir. Mais il est important que le gouvernement ne cède pas et ne revienne pas sur sa décision d’évacuer les colonies et de ne pas indemniser les nouveaux résidents".