Accord sur un gouvernement palestinien d’union nationale - composition du nouveau gouvernement

Thème : Politique et société palestiniennes

Al Jazira
mis en ligne le 15 mars 2007

Al Jazira, 15 mars 2007

(article transmis par la newsletter de MidEastweb http://www.mideastweb.org/)

Trad. : Gérard Eizenberg pour La Paix Maintenant

Ismaïl Haniyeh, premier ministre palestinien, a déclaré que le président Mahmoud Abbas avait accepté la composition du gouvernement de coalition qui lui a été soumise à Gaza. Cette décision ouvre la voie à un vote de confiance du Parlement, samedi prochain.

Haniyeh : "Nous avons soumis au président la liste des candidats pour le nouveau gouvernement de coalition, qu’il a acceptée. Nous espérons que ce gouvernement marquera le début d’une ère nouvelle et qu’il nous permettra de tourner la page."

Toutefois, Israël a publié jeudi une déclaration selon laquelle il ne traitera pas avec le nouveau gouvernement.

Ce gouvernement d’union est formé après plusieurs mois de lutte politique qui se sont souvent traduites par des violences meurtrières dans les rues, violences qui ont fait plusieurs dizaines de morts palestiniens.

Des représentants des principales factions palestiniennes sont apparus aux côtés de Haniyeh lors de la conférence de presse à Gaza, après la remise de la liste des ministres à Mahmoud Abbas.

Hashem Ahelbarra, correspondant d’Al Jazira à Gaza, a dit : "Ils ont voulu envoyer message au monde disant : tout cela est terminé, nous sommes parvenus à un accord." Selon Ahelbarra, les Palestiniens ont bien accueilli la fin d’un "sombre chapitre" de son histoire. "Il y a un vent d’optimisme dans les rues de Gaza ... mais les Palestiniens observeront avec attention les résultats de ce gouvernement."

Le nouveau ministre de l’intérieur, Hani al-Qawasmi, a dit que sa priorité était d mettre un terme aux combats entre factions. "Nous coopérerons avec tous les partis, en particulier avec nos frères du Hamas et du Fatah, et avec les autres factions, pour parvenir à une situation satisfaisante et honorable", a-t-il dit.

Les Palestiniens espèrent de ce gouvernement de coalition qu’il permettra de lever l’embargo occidental rampant mis en place depuis avril 2006. Haniyeh a dit que l’Union européenne avait une "attitude positive" à l’égard de son gouvernement, mais que l’administration américaine et Israël avaient une "attitude différente". "Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour renforcer l’unité nationale, obtenir la levée du siège imposé au peuple palestinien et améliorer nos relations avec la communauté internationale", a-t-il ajouté.

Nabil Abou Rudeneh, proche conseiller d’Abbas, a dit que cette nouvelle coalition ouvrait la voie à une reprise des négociations de paix entre Israël et les Palestiniens : "C’est le bon moment pour avancer sur le processus de paix".

Toutefois, David Chater, correspondant d’Al Jazira à Jérusalem, dit que l’opinion qui prévaut en Israël est que "le Hamas contrôle toujours le gouvernement, alors qu’il n’a en rien renoncé à sa politique extrémiste." Miri Eisin, l’une des porte-parole du gouvernement israélien, a déclaré : "La position d’Israël reste inchangée. Nous ne reconnaîtrons ni ne traiterons, ni avec ce gouvernement, ni avec ses membres, et nous attendons de la communauté internationale de s’en tenir fermement à ses trois exigences" (renonciation à la violence, reconnaissance d’Israël et respect des accords de paix précédents).

Principaux ministres

Premier ministre : Ismail Haniyeh, Hamas

Vice-premier ministre : Azzam al-Ahmad, Fatah

Culture : Bassam El Salehi, Parti des Peuples (communiste)

Affaires étrangères : Ziad Abou Amr, indépendant

Education : Nasseredine Al-Chaër, Hamas

Finances : Salam Fayad, indépendant

Economie : Ziad Al-Zhazha, Hamas

Justice : Ali Al-Sartawi, Hamas

Santé : Radwan al-Akhras, Fatah

Information : Mustafa Barghouti, indépendant [1]

Intérieur : Hani al-Qawasmi, indépendant

Transports : Saidi al-Krounz, Fatah

Plan : Samir Abou Aicheh, indépendant

Travaux publics : Samih al Abed, Fatah

Affaires des prisonniers : Souleiman Abou Sneina, Fatah

Secrétaire d’Etat : Khouloud Ehdeib, indépendant

Agriculture : Mohammad Al-Agha, Hamas

Affaires sociales : Saleh Ziedan, FDLP

Collectivités locales : Mohammad Al-Barghouthi, Hamas

Travail : Mahmoud Al-Aloul, Fatah

Communications : Youssef Al-Mansi, Hamas

Sports et Jeunesse : Bassem Naïm, Hamas

Tourisme : Mme Khouloud Hdeib Douaibess (indépendante)

Condition féminine : Mme Amal Siam, Hamas

Affaires religieuses et Waqf : Mohammad al-Tartouri, Hamas

Ministre d’Etat : Wasfi Qabha, Hamas