Un avant-goût du gouvernement de droite à venir


Vendredi dernier, quelques heures avant l’attentat contre la Colline 26, un avion Cessna survolait la zone au sud de Hebron, a travers les nuages. Dror Etkes, qui suit a la trace pour Shalom Akhshav (La Paix Maintenant) le developpement de la colonisation, regarda par la fenetre et montra un groupe de cubes blancs au bout d’une route de terre qui conduit au sommet d’une colline : “voila une nouvelle colonie”, dit-il, “la derniere fois que nous etions ici, elle n’y etait pas. Voila comment commence une nouvelle colonie.”

Ce vendredi, nous ne pumes pas voir la Colline 26. Et les nuages cachaient
aussi Havat Maon, ces caravanes evacuees sur ordre de Benjamin Ben-Eliezer,
mais en realite tranportees vers une colline avoisinante. Mais au nord de
Hebron, le ciel etait clair. Nous pumes donc voir les maisons, les caravanes
et les mobile homes sur le site des 55 avant-postes construits illegalement
en profitant du “gouvernement d’unite nationale.” Etkes dit qu’au sol, il a
decouvert que 39 d’entre eux sont habites au moins une partie du temps. Cinq
autres ont ete reduits, mais existent toujours. Seuls neuf avant-postes –
tous inhabites – ont ete totalement demanteles a l’epoque.

Il y a une semaine, le ministere de la defense a declare officiellement que
Shaul Mofaz avait fini d’etudier le dossier des avant-postes. Le ministere a
egalement declare que les avant-postes illegaux inclus dans la liste
preparee pour le ministre de la defense precedent, Benjamin Ben-Eliezer,
avaient ete totalement demanteles. Un vol au-dessus de la Cisjordanie et le
rapport fourni par Shalom Akhshav montrent que la plupart des avant-postes
dont Ben-Eliezer avait demande le demantelement sont toujours en place, mais
que pendant que Mofaz “etudiait” le dossier, au moins cinq autres s’y
etaient ajoutes. …/

Dans le “meilleur” des cas, les experts ont fourni au ministre une mauvaise
information. Au pire, Mofaz a un probleme de lecture. Ou, pire encore, Mofaz
ne dit pas la verite. La question de savoir qui couvre ceux qui s’emparent
ainsi de terres interesse tres peu les habitants de Hebron et les
troglodytes au sud de Hebron. Ils savent seulement que Nataniel Uzeri, tue
vendredi soir, et ses amis leur ont rendu la vie impossible depuis des
annees, et ce sous le nez des autorites israeliennes. Samedi dernier, par
exemple, ils ont vu comment les colons de Havat Maon ont battu a coups de
batons et de pierres les Israeliens de Taayush, mouvement judeo-arabe pour
la coexistence, qui tentaient de proteger les fermiers palestiniens qui
voulaient cultiver leurs terres. Le ministere de la defense dit que les
donnees de Shalom Akhshav sont fausses. Par exemple, le 20 octobre dernier,
20 avant-postes ont ete evacues, alors que certains d’entre eux apparaissent
sur la liste de Shalom Akhshav. Certains ont ete legalises, et d’autres en
cours de l’etre. En tout etat de cause, le ministere de la defense a ordonne
une nouvelle enquete approfondie pour “s’assurer que les avant-postes
definis comme illegaux soient effectivement demanteles. ” Le ministere a
particulierement insiste sur le fait que Havat Gilad, inclus dans la liste
de Shalom Akhshav, avait ete effectivement demantele, et il mentionne
egalement l'”action continuelle bien connue de l’armee pour evacuer et
demanteler les constructions qui s’y trouvent.” La prochaine fois que Mofaz
survolera la Cisjordanie, il ferait bien de demander au pilote de diminuer
son altitude au-dessus de Havat Gilad. Parce que tous les passagers du
Cessna ont pu voir la colonie, tres distinctement.

Pourquoi Sharon combat le Quartette

A premiere vue, depuis Londres par exemple, Ariel Sharon semble se comporter
comme un dirigeant sur le point de remettre les cles de son bureau de
Premier ministre et de partir a la retraite dans sa ferme. La semaine
derniere, il a gravement deteriore ses relations avec Tony Blair, l’un des
chefs d’Etat les plus amicaux dont dispose Israel en Europe. Sharon a rejete
la demande du Royaume-Uni de permettre a des officiels palestiniens
d’assister a la conference de Londres, en disant qu’ils n’avaient qu’a faire
d’abord leurs devoirs a la maison et combattre le terrorisme. Pourtant, au
meme moment, le ministre de l’interieur palestinien Hanni al-Hassan,
responsable des forces de securite de l’Autorite palestinienne, s’envolait
pour une tournee dans les Etats arabes. Il est probable que Sharon a pris en
compte le fait que le voyage de Hassan ne resterait pas secret tres
longtemps.

A premiere vue, il est egalement difficile de comprendre ce que Sharon a
gagne a insulter publiquement le Quartette. On peut supposer que Sharon a
compris que l’Union europeenne, partie du Quartette, n’apprecierait que
moderement d’etre qualifiee de “rien” par le Premier ministre (interviews
dans Newsweek et le Washington Post). On peut toujours risquer l’hypothese
que Sharon sait qu’a la fin de ce mois, l’accord obtenu par Shimon Peres
avec l’Union europeenne sur les exportations en provenance des colonies va
expirer. Peu de temps avant de quitter le ministere des Affaires Etrangeres,
Peres avait mene des negociations tendues avec les leaders europeens, pour
demander une prolongation de cet accord pour trois ans supplementaires.

Alors que les Europeens etaient occupes par les pourparlers autour de
l’agrandissement de l’Union, avec a la cle des centaines de milliards
d’euros, ils ont se sont accroches avec Peres a propos de moins de 8
millions de $ par an, concernant les tarifs de douane des produits en
provenance des colonies, et au bout du compte, Peres n’obtint qu’une
prolongation de trois mois.

Des le lendemain des elections, les Europeens vont exiger des fonctionnaires
des douanes israeliennes qu’ils se rendent a Bruxelles, pour mettre en place
un mecanisme de boycott hermetique des produits en provenance des colonies.
Les montants en jeu ne sont pas tres importants, mais Sharon comprend tres
probablement que ce n’est pas d’argent qu’il s’agit.

Alors, pourquoi Sharon provoque-t-il ainsi les goyim? Et comment concilier
ce comportement a la Lieberman (extreme-droite, ndt) avec son desir declare
(et sincere) de recuperer Peres & co dans son prochain gouvernement? Une
reponse possible a la premiere question peut etre trouvee dans la decision
des directeurs de la campagne du Likoud de persuader les electeurs de droite
de ne pas s’eparpiller vers les petits partis. Une reponse possible a la
seconde question est que, peut-etre, Sharon veut donner a la direction
travailliste un avant-gout de ce que pourrait donner un gouvernement
d’extreme-droite, quelque chose comme “retenez-moi avant que je casse tout”.
Lien entre les deux reponses : Sharon s’est rendu compte qu’il n’y a rien de
mieux que la peau des agneaux travaillistes pour cacher une politique issue
de l’heritage de Rahavam Zeevi (ancien ministre, assassine l’annee derniere,
et partisan declare du “transfert” – ndt).