manifestations a Tel-Aviv – 07.04.02


Hier samedi 6 avril, la Coalition pour la Paix a organise une grande
manifestation devant le Ministere de la Defense.
Environ 15.000 personnes etaient la, ce qui, compte tenu des circonstances,
est enorme.

Voici le compte-rendu de Mary Schweitzer, militante de La Paix Maintenant :

“… a 18h, nous etions prets pour ce que nous esperions, sans en etre surs,
etre une grande manifestation de protestation contre la reoccupation de la
Palestine. Sous les banderoles “Halte a la Guerre”, “Revenons a nous,
sortons des Territoires” et “Negocions!”, nous attendions de voir combien de
gens viendraient, surtout apres ce dernier mois sanglant. Beaucoup d’entre
nous etaient dechires : tous, nous sommes opposes a l’occupation, mais la
recente vague d’attentats, et le fait qu’une guerre est en cours, nous
rendaient tristes de devoir protester contre la “guerre de Sharon”.
Alors, les gens commencerent a arriver. Par dizaines, puis par centaines,
puis par milliers. On parle de 20.000 personnes, ce que je peux dire, c’est
que le flot des gens aurait pu remplir deux fois la place devant le
Ministere de la Defense. Il ne fait aucune doute que cette manifestation
pacifique, qui debuta par une minute de silence pour les victimes de
l’occupation, ainsi que pour celles des attentats, a ete l’une des plus
importantes qu’on ait vu en Israel depuis longtemps.
Les orateurs furent unanimes : fin de l’occupation, fin du terrorisme. Le
maire de Sakhnin (ville arabe proche de Haifa, ndt) a parle du role
important que les citoyens arabes d’Israel etaient prets a jouer pour
rapprocher Israeliens et Palestiniens. Il a appele a cesser la terreur,
disant que la terreur n’est pas un moyen de lutte legitime pour
l’independance. Il a appele a mettre fin a l’occupation, notant que
l’oppression d’un autre peuple n’etait pas acceptable au 20eme siecle, et
qu’Israel, en tant que membre des nations du monde, se devait de ne pas
suivre la voie de Sharon. D’autres orateurs se sont exprimes, chacun
portant le meme message d’espoir, de paix et de reconciliation.
Une importante delegation du village de Kafr Kassem (village arabe, proche
de la Ligne Verte) etait la, apportant un message de paix et de
reconciliation. Des cars pleins a craquer etaient venus de Kiryat Shmona,
Beer Sheva et Jerusalem. De tout le pays, des gens sont venus, portant des
torches, des banderoles et des pancartes. Avec une seule et meme voix :
appeler Sharon et Arafat a mettre fin au bain de sang, et agir pour une paix
negociee.
Qu’il puisse en etre ainsi, et puisse la prochaine manifestation, le 11 mai,
place Rabin a Tel-Aviv, marquer un crescendo vers la paix.”