La date du 26 octobre 2004 restera un tournant historique


Communiqué de la Paix Maintenant, le 27 octobre 2004


La date du 26 octobre 2004 restera très certainement dans l’histoire du
conflit au Moyen-Orient, comme un tournant important. En votant hier, avec
une majorité confortable, le plan de désengagement propose par Ariel
Sharon, la Knesset a fait tomber un tabou qui paralyse tous les
gouvernements israéliens depuis 37 ans : le demantèlement des colonies.
Certes, ce plan est loin de nous satisfaire pleinement, tout comme il ne
satisfait pas la majorité de la gauche israélienne. Un retrait appliqué de
façon unilatérale va à l’encontre de l’esprit des initiatives de paix que
nous soutenons. La « Voix des Peuples » ou les « Accords de Geneve » sont
en effet fondés sur la reconnaissance mutuelle et le respect.

Il ne s’agit, ni pour nous, ni pour la gauche israélienne qui a voté hier,
de donner un blanc seing a Ariel Sharon. Au contraire, nous nous
efforcerons tous d’agir pour que cette démarche unilatérale soit la
première étape d’un processus devant mener à la reprise des negociations
en vue de la création d’un Etat palestinien aux côtés d’Israel.

Néanmoins, entendre Ariel Sharon affirmer hier devant la Knesset, les
principes pour lesquels Shalom Akhshav se bat depuis plus de 25 ans et qui
ont sous-tendu toute la démarche d’Oslo, est une victoire posthume de
Rabin, le jour même de la date du 9ème anniversaire de son assassinat.
C’est pourquoi, malgré toutes ces réserves, l’ensemble de la gauche a
soutenu ce plan en le votant à la Knesset et en manifestant dans la rue.

Nous sommes tout à fait conscients que le chemin qui mène de « Gaza à
Genève » sera long mais nous serons toujours là, avec votre soutien, pour
accompagner ceux qui oeuvrent dans ce but, sur le terrain.

Grâce à votre générosité , nous avons été en mesure d’envoyer une aide
financière a Shalom Akhshav en Israel. Nous leur avons egalement adressé un
message de soutien à la veille de la manifestation qui a réuni plus de
10.000 personnes hier devant la Knesset.

Galia Golan, l’une des figures historiques de Shalom Akhshav nous a
adressé aujourd’hui, un compte rendu de cette manifestation qui montre la
capacité de mobilisation de la gauche, ainsi que ses remerciements pour
notre contribution.

Considérant que les remerciements et le message optimiste de Galia Golan
s’adressent a vous tous, nous vous communiquons ci-après le mot qu’elle
nous a envoyé.

David Chemla, Président de La Paix Maintenant

***********************

Message de Galia Golan :

Merci pour vos voeux de réussite. La manifestation a été un succès
extraordinaire. Nous estimons le nombre de participants à 10-15000,
peut-être même 30000. L’estimation exacte est difficile, du fait du lieu
de la manifestation, mais c’était impressionnant. Des députés sont sortis
de la Knesset pour se joindre aux manifestants et l’énergie était très
forte. Cette manifestation était probablement la plus grande que nous
ayons rassemblée à Jérusalem. Sans l’ombre d’un doute, c’était la bonne
démarche au bon moment. Mais ce n’est qu’un début. Nous devrons être dans
les rues pendant tout le processus de désengagement pour contrecarrer les
colons. Votre contribution nous a beaucoup aidés, le coût de ces choses
étant considérable (pancartes et banderoles partout dans le pays,
annonces, etc.)

Meilleures pensées
Galia

***********************