langue et conflit

Non par amour, mais de force…

Filmée par l’un de ses très jaeunes élèves sur son téléphone, une institutrice de Taïbeh faisant reprendre, au rythme d’une darbouka et en guise de pédagogie nouvelle, une comptine en hébreu à la prononciation très déformée envahit les réseaux sociaux ; et se répand, UTube aidant, dans...

Loading

Recherche par mots-clés

Archives

Facebook

Abonnez-vous à notre newsletter

J’adhère