Paul Ouzi MEYERSON s’entretient avec Yehoshua AMISHAV des récents accords avec les EAU et le Bahreïn, de leur signification et des prolongements possibles.
Yehoshua AMISHAV, ancien diplomate, a été porte-parole de l’ambassade d’Israël en France.

…Avec ces accords on est dans un tout autre registre que celui de la paix avec l’Égypte et la Jordanie dont on ne pourra jamais exagérer l’importance. Force est de constater cependant que 30 ans de paix n’ont pas amené une paix de réconciliation, une paix chaleureuse…
Les Émirats et le Bahreïn semblent être partis sur quelque chose de différent… On n’est certes pas dans le registre sentimental et, bien que ces accords s’appellent les “accords d’Abraham”, ce n’est pas la grande réconciliation des fils d’Abraham. On est dans la realpolitik absolue… dans un registre très business mais il ne faut pas faire la “fine bouche” comme le font parfois mes amis de la gauche...”


https://www.judaiquesfm.fr/emissions/50/presentation.html#podcasts

 

“…Les Palestiniens ont de bonnes raisons de se sentir abandonnés, quelles que soient leurs propres responsabilités, et j’espère que l’Autorité palestinienne va réfléchir sur l’impasse dans laquelle et, pour une bonne part, elle s’est elle-même enfermée…
La cause palestinienne reste importante mais elle n’empêche plus la plupart des Etats arabes de gérer leur propre intérêt.”