Appel israelo-palestinien a l’Union Europeenne – 14 decembre 2001


Des leaders israeliens et palestiniens adressent une lettre commune aux
leaders de l’Union Europeenne reunis a Laeken.

Ce soir, des membres eminents de la Coalition pour la Paix, israeliens et
palestiniens, ont adresse une lettre ouverte (texte ci-dessous), a la
lumiere de la dramatique deterioration de la situation au Moyen-Orient. La
lettre est signee des Ministres de l’Autorite Palestinienne Nabil Shaath et
Yasser Abed Rabbo, de Yossi Beilin, ancien Ministre de la Justice et
personnalite de premier plan du Parti Travailliste, et de Yossi Sarid, chef
de l’opposition et leader du parti Meretz.

La lettre appelle les chefs d’Etat de l’U.E. a se tenir aux cotes des forces
de la paix et a s’impliquer activement dans la region. Elle appelle
egalement a mettre fin au terrorisme et aux attentats suicide, aux attaques
contre l’Autorite Palestinienne et aux punitions collectives contre le
peuple palestinien.


LETTRE OUVERTE A LA PRESIDENCE DE L’UNION EUROPEENNE

A l’occasion du sommet de Laeken.

Monsieur le Premier Ministre Verhofstadt,

Au moment ou vous vous reunissez, ce week-end a Laeken, nous sommes
confrontes a une escalade du conflit tragique, terrifiante et
destabilisatrice. Si on la laisse se derouler sans intervenir, il existe un
reel danger que la spirale de violence ait des consequences devastatrices,
et peut-etre irreparables, pour nos deux peuples, israelien et palestinien,
pour la region, et pour le monde. Devant l’urgence, nous faisons appel a
vous, les 15 chefs d’Etat de l’UE, pour que vous vous teniez a nos cotes,
nous les forces de la paix, pour eviter que les forces de l’extremisme et de
l’intolerance ne l’emportent. Tous, nous devons exprimer sans equivoque
notre opposition a l’usage de la force a des fins politiques.

La lutte contre les actes de terrorisme doit etre incessante et concertee.
Les auteurs de ces actes ne sont pas seulement les ennemis de la paix, ils
sont aussi les ennemis d’un futur meilleur, pour les Palestiniens et pour
les Israeliens.

Il incombe a toutes les parties de creer les conditions optimales pour
vaincre la terreur. Pour mettre en oeuvre une decision determinee de
combattre le terrorisme, il convient de soutenir les efforts de l’Autorite
Palestinienne dans ce sens. Cela ne peut etre obtenu en faisant feu sur
l’Autorite Palestinienne, ses institutions et ses leaders. D’autres mesures,
comme les punitions collectives, la reoccupation de zones civiles, les
confiscations de terres et les assassinats, sont contre-productives, et
mauvaises par essence. Il faut stopper de facon decisive le phenomene
regrettable des attentats suicide.

Les directions elues, de chaque cote, demeurent les interlocuteurs
pertinents pour parvenir a une solution pacifique. Une decision unilaterale
par l’une des parties ne modifie pas le fait que l’Autorite Palestinienne et
Israel sont les seuls partenaires pour faire la paix. Boycotter un cote,
meme pour 24 heures, est une grave erreur politique.

Nous prefererions surmonter nos differences directement entre nous. Mais
nous regrettons de constater qu’aujourd’hui, nous avons un reel besoin d’une
implication continue et intense de votre part. Cela est plus important que
jamais afin d’aider les deux leaders, Sharon et Arafat, a mettre en oeuvre
un cessez-le-feu immediat, et une reprise sans conditions des negociations.
Une surveillance et une verification par un tiers font partie de la
solution.
Nous en appelons de facon pressante a votre engagement et a votre presence,
actifs et continus, dans la region, aussi bien en tant qu’Europeens qu’en
tant que membres du quatuor que vous constituez depuis peu avec les USA,
l’ONU et la Russie.

Il existe un schema : le Plan Tenet, le Rapport Mitchell, et la reprise des
negociations de janvier dernier, a Taba. Au bout du compte, ce schema
s’attaque aux racines de notre conflit : le besoin de mettre fin a
l’occupation, et de creer une solution a deux Etats, ou Israeliens et
Palestiniens vivraient cote-a-cote dans leur Etat respectif, et ou la paix
et la securite seraient garanties.

Un des principes de fond d’un Etat est le monopole de l’usage legitime de la
force et de la violence. Plus tot les Palestiniens obtiendront un Etat
viable, et plus tot ils seront capables de controler efficacement les
multiples foyers de violence dans leur territoire et ainsi d’eradiquer la
terreur, tout en creant la prosperite economique indispensable pour stopper
la croissance de l’extremisme.

Cet appel que nous vous adressons se fonde, bien sur, sur notre croyance en
un monde meilleur, mais surtout sur l’interet bien compris de nos deux
peuples. Nous sommes persuades que vous partagez cette vision et cet
interet.

Si on ecoute bien, alors, meme depuis Laeken, une voix de paix et de raison
pour le Moyen-Orient peut se faire entendre, et deboucher sur des actes.

Signe :

Yossi Sarid, Chef de l’Opposition, Meretz, Israel
Yossi Beilin, ancien Ministre de la Justice, Parti Travailliste, Israel
Yasser Abed Rabbo, Ministre de l’Information et de la Culture, Autorite
Palestinenne
Dr Nabil Shaath, Ministre du Plan et de la Cooperation Internationale,
Autorite Palestinienne.