Un tunnel creusé par le Hamas pour assassiner des dirigeants du Fatah ?

Thème : Politique et société palestiniennes

Ha’aretzWafa
mis en ligne le 18 janvier 2007

Ha’aretz, 18 janvier 2007

Trad. : Gérard Eizenberg pour La Paix Maintenant

Jeudi, les forces de sécurité palestiniennes ont dit avoir mis à jour un tunnel au nord de la bande de Gaza, que le Hamas comptait utiliser pour assassiner des dirigeants du Fatah, le parti rival du Hamas.

Cette découverte intervient quelques jours après que des représentants du Fatah ont accusé le Hamas de creuser un réseau de tunnels sous les domiciles de membres du Fatah et sous des routes stratégiques empruntées par de hauts représentants du Fatah, dont le président Mahmoud Abbas lui-même, dans le cadre d’un complot destiné à les assassiner.

Le Hamas a démenti avec colère ces accusations, qui s’ajoutent aux tensions extrêmes avec le Fatah. Plus de 30 personnes sont mortes lors de violences inter-palestiniennes ces six dernières semaines, bien qu’une trêve soit intervenue ces derniers jours.

Des membres de la Force de sécurité préventive, pro-Fatah, ont affirmé que ce tunnel avait été découvert après l’effondrement d’une route sous le poids d’un camion. Un bulldozer est rapidement arrivé sur place et a comblé le trou avec du sable. Seul le trou sur la route principale qui longe la bande de Gaza était encore visible. Mais aucune preuve n’a été apportée de l’existence de ce tunnel.

Des membres du Hamas ont démenti avoir eu connaissance de ce tunnel, mais Abou Obeida, porte-parole de la branche armée de l’organisation, a dit que le Hamas avait construit des tunnels pour se défendre des attaques israéliennes. Toutefois,un membre des services de sécurité a dit que ce tunnel ne se trouvait pas dans une zone utilisée pour attaquer les Israéliens.

Autre source : Wafa http://wafa.ps/english/

Sur le site de l’agence officielle d’information de l’Autorité palestinienne Wafa Mohammed Dahlan, qui dirige la commission de la sécurité et de l’intérieur au Parlement, et membre du conseil révolutionnaire du Fatah, a déclaré jeudi : "Nous sommes au courant de l’existence de nombreux tunnels destinés à assassiner des dirigeants du Fatah, et nous attendons la réaction du gouvernement [Hamas] sur cette question."

Dahlan a jouté qu’aucun gouvernement palestinien ne pourrait jamais effacer 40 ans d’histoire de l’OLP, affirmant que "tout simplement, le Hamas pense qu’il a gagné démocratiquement les élections et aujourd’hui, il veut tout changer à sa manière, et c’est inacceptable."