Un haut dirigeant du Hamas : « Nous nous emparerons de la Cisjordanie si Israël se retire »

Thème : Politique et société palestiniennes

Ha’aretz
mis en ligne le 11 novembre 2007

Evidemment, se contenter de répercuter les déclarations d’untel qui a dit telle ou telle chose, alors qu’un autre tel en a dit une autre, ce n’est pas faire de l’info. Mais il est clair qu’on assiste là à une campagne de communication du Hamas toute en menaces, destinée à faire échouer le sommet d’Annapolis, qui a déjà si peu de chances de réussir...

Ha’aretz, 9 novembre 2007

http://www.haaretz.com/hasen/spages...

Traduction : Gérard Eizenberg pour La Paix Maintenant

Le Hamas, qui, en juin dernier, a pris le contrôle de la bande de Gaza, s’emparerait de la Cisjordanie au cas où Israël s’en retirerait, a déclaré vendredi le ministre des affaires étrangères du gouvernement Hamas (déposé par le président Mahmoud Abbas), Mahmoud al-Zahar. Ces propos contredisent les déclarations de son premier ministre Ismaïl Haniyeh qui avait dit que le Hamas n’avait aucunement l’intention de répéter en Cisjordanie, où le Fatah demeure la force dominante l’opération menée à Gaza.

« Israël dit que le parti de Ramallah (le Fatah) sert les intérêts d’Israël, et que si Israël quitte la Cisjordanie, le Hamas prendra le pouvoir. Nous, nous disons que c’est parfaitement exact, » a déclaré Zahar lors d’un meeting du Hamas dans le camp de réfugiés de Jabalya, au nord de la bande de Gaza.

Le mois dernier, un dirigeant du Hamas avait déclenché un tumulte chez les proches de Mahmoud Abbas en déclarant qu’un jour, les militants du Hamas prieraient au QG d’Abbas de Ramallah, comme ils l’ont fait à Gaza.

/...

« Nous disons à ceux qui vivent en Cisjordanie de tirer les leçons de ce qui s’est passé à Gaza, » a dit Zahar, référence indirecte aux violences qui ont conduit à la prise du pouvoir dans la bande de Gaza par le Hamas.