Un clip de Shalom Akhshav : “Yémani... À droite toute, quel pied !"

par Shalom Akhshav

Édition et traduction Tal Aronzon pour LPM

Clip accessible depuis le site de Shalom Akhshav, en deux versions originales

• hébreu sous-titré hébreu (http://m.youtube.com/watch?annotati...)

• hébreu sous-titré anglais http://m.youtube.com/watch?feature=...)

• et, en guise de version française, ce synopsis en forme de roman-photo :

[photos en cours d’insertion... Le roman continue mais le texte français est déjà intégralement là.]

 

Silence on tourne. Shalom Akhshav (La Paix Maintenant) présente :

À droite toute, quel pied !

JPEG - 215.2 ko
Les préparatifs : banderoles et panneaux

Je suis de droite... de droite... de droite... quel pied !

JPEG - 74.7 ko
Yossi Beilin à Maaleh Midron : Sans partenaire

L’absence de partenaire, et les Arabes qui ne comprennent que la force et les bombes, quel pied ! Car sans Arabes, comment vous faire peur ? Avec quel croquemitaine ?

JPEG - 38.3 ko
Moshe Misrachi portant T.shirt de Ha-Bayit ha-Yéhoudi / La Maison juive

Quel pied d’être à la Knesseth ! Facile d’imposer silence à quiconque me déplaît.

Essayez seulement de prononcer des mots comme

JPEG - 36.5 ko
Paix : le mot tabou ici affiché par Michal Rozin

et nous passerons une loi, une loi, une loi, une loi...

JPEG - 56 ko
Nous passerons une loi : « Interdit même de penser ! »

Je suis de droite, quel pied ! Je suis de droite, comme c’est commode !

JPEG - 44.5 ko
Eytan Cabel lit {Makor Rishon} : “Israël tire les leçons du processus, les Palestiniens non.”

Boré li olam / Crée-moi un monde...

JPEG - 46.1 ko
Shtei guédoth la-Yarden, Akhshav / Les deux rives du Jourdain Maintenant – Le slogan de Jabotinski actualisé
JPEG - 44 ko
Le monde. Tel que les colons le rêvent.

et qu’importe si vous croyez si qu’on met le feu aux poudres.

JPEG - 91.7 ko

Rien ne me ravit tant que les millions déversés ici sur moi à plaisir.

JPEG - 75.2 ko

Vous savez, c’est vous qui avez payé la route de contournement [1] ;

et si vous avez renoncé à un appart, moi je suis là :

JPEG - 49 ko
Regardez, pas mal non ?

Quel plaisir de hurler à tous les vents, par les rues et dans les médias, que la gauche nous trahit... « Traîtres ! » Et lui aussi, elle aussi... vous êtes tous des antisémites si vous osez aller là contre.

Je suis de droite... de droite... de droite... quel pied ! Je suis de droite comme c’est commode ! On ramasse tous les jours plein de fric “ [big money”, en anglais dans le texte], alors qu’importe si selon vous c’est mortifére [2].

Quel pied de connaître la démocratie, la justice et la loi. Mais vous savez où tout ça s’arrête ? À la Ligne verte.

JPEG - 57.1 ko
Avraham Burg

J’aime tenir des propos qui me font passer pour raciste, mais si le reste du monde nous boycotte, alors je crie à la calomnie....

JPEG - 38.6 ko
Haguit Ofran

Je suis de droite, quel pied ! On peut insulter les “gauchistes”... [3] Comme c’est commode d’être raciste, et qu’importe si pour vous c’est un poison !

Quel pied que l’Amérique nous prête main, en espèces et en soutien. La main ? que dis-je, tout le corps ! Mais si Kerry fait des progrès, c’est qu’il se prend pour le messie, et qu’il saute.

Car si un autre avenir se dessine, on va se rendre compte que nous n’avons rien à proposer, la peur mise à part. Oy...

Bon, ce n’est peut-être pas un tel pied d’être de droite ?

Et c’est un peu fatiguant d’être de droite.

Alors, je peux reconnaître que je suis en fait smolani (de gauche/ gauchiste).

Et quelle chance que je sois de gauche... de gauche.... de gauche...

Remerciements à (dans l’ordre d’apparition) :

Yossi Beilin, Moshé Mizrachi (député travailliste), Michal Rozin (députée du Meretz), Eytan Cabel (député travailliste), Itzik Shmuli (député travailliste), Yariv Oppenheimer, Mossi Raz, Ilan Gilon (député du Meretz), Avraham Burg, Haguit Ofran (responsable de l’Observatiore de la colonisation de Shalom Akhshav et divers militants du mouvement (dont ils brandissent les affichettes au dernier plan).


NOTES

[1] Routes de contournements : Isolées des villes et villages palestiniens par des grillages ou pans de murs, et tronçonnant ainsi les territoires palestiniens, elles sont réservées à l’usage des Israéliens, à commencer par les colons, ou d’éventuels touristes soigneusement contrôlés.

[2] Allusion à la série télévisée israélienne Kesef Catlani (Argent mortel), produite et diffusée entre 1996 et 1999, et qui traitait des luttes de pouvoir et du mode de vie mortifère de la caste financière et politique aux commandes en Israël et ailleurs.

[3] Milh’amah Arshav (La Guerre Maintenant) ; Smolanim le Smolania (Les gauchistes à Gaucholand) ; Coulam antishémim (Tous des antisémites) ; Anah’nou tamid tsodkim (Nous avons toujours raison).