Plusieurs dizaines de colons s’emparent d’un immeuble à Hebron

Thème : Colonisation, yesha Hébron

Ha’aretz
mis en ligne le 20 mars 2007

Ha’aretz, 20 mars 2007

Trad. : Gérard Eizenberg pour La Paix Maintenant

Lundi, plusieurs dizaines de colons se sont installés dans un immeuble inoccupé de la ville cisjordanienne de Hebron, affirmant que l’immeuble avait été acquis légalement auprès de son propriétaire palestinien pour 700.000 $. Cet immeuble est situé près du "chemin des fidèles", proche du caveau des Patriarches, dans la partie de la ville contrôlée par Israël

L’immeuble est actuellement en construction, et n’est pas encore relié aux réseaux d’eau et d’électricité. Les colons disent qu’ils devront encore investir plusieurs centaines milliers de $ pour terminer sa construction. Entre-temps, ils ont apporté un générateur pour préparer un séjour de longue durée.

Selon le comité des Juifs de Hebron, les colons sont en possession de documents qui prouvent qu’ils en sont bien les propriétaires. "Tout est copié, dactylographié, documenté, tout le processus d’acquisition", a dit l’un des membres du comité à Ha’aretz. "Personne ne peut nier que nous sommes bien propriétaires."

Noam Arnon, l’un des porte-parole des colons juifs de Hebron, nous a déclaré : "Le processus de cet achat a été complexe, et effectué par l’intermédiaire d’un cabinet jordanien. Il s’agit d’un bâtiment qui est en construction depuis plusieurs années. Personne n’y habite pour l’instant, donc personne n’a été évacué."

Toutefois, un Palestinien nommé Mohammed Al-Baradei (Abou Samir) affirme être le propriétaire de l’immeuble et avoir en sa possession tous les actes de propriété. "J’ai remis à la police tous les documents, après en avoir fait des copies", dit-il. "Quiconque prétend autre chose est un menteur." Al-Baradei dit qu’environ 100 colons sont arrivés sur les lieux lundi matin. La police et l’armée ont ouvert une enquête.

Les colons comptent faire du bâtiment un mémorial en souvenir des 12 soldats israéliens tués sur les lieux lors de combats avec le Jihad islamique en novembre 2002. Plusieurs dizaines de colons ont également l’intention d’y habiter.

Arnon : "Cet endroit pourrait plus tard abriter de nombreuses familles juives. Il est situé sur la route principale entre Kiryat Arba et Hebron, dans une zone contrôlée et protégée de façon permanente par l’armée, zone dont il a été décidé par des accords [1] qu’elle serait juive. Pour le moment, la plupart de ceux qui se trouvent dans l’immeuble sont des jeunes gens, mais à l’avenir, après que nous l’aurons rénové, des familles y habiteront, comme dans d’autres parties de la colonie juive de Hebron. Ce n’est pas une provocation, il s’agit d’un achat parfaitement transparent. Des Juifs ont habité Hebron par le passé, des Juifs y habitent aujourd’hui, et des Juifs y habiteront à l’avenir, malgré les tentatives de la gauche et des Arabes de nous en chasser."

Il y a environ un an, des colons ont occupé un autre bâtiment dans le quartier de Beit Shapira de Hebron. Là aussi, ils prétendaient en être les propriétaires. Des doutes ayant été soulevés à propos de la légalité de leur acte de propriété, la police et l’armée les avaient évacués.