Par deux fois, des colons attaquent des enfants palestiniens

Thème : Colonisation, yesha

Ha’aretz
mis en ligne le 6 mai 2006

Samedi, des colons juifs de la colonie de Havat Maon, au sud de Hebron, ont attaqué des enfants palestiniens par jets de pierres. Une première fois quand ces enfants étaient sur le chemin de l’école, une deuxième fois quand ils retournaient chez eux.

Les enfants sont depuis longtemps et fréquemment la cible d’attaques de colons. Ils sont escortés par des soldats de l’armée israélienne. Ces soldats ont tiré plusieurs fois en l’air pour tenter d’empêcher les attaques de colons. D’après l’armée, les assaillants se sont enfuis dans les bois environnants, et sont recherchés par la police.

Un certain nombre de militants internationaux résident dans le village. Ils affirment que certains enfants ont été blessés par les pierres. Un père palestinien a dit que deux de ses enfants ont été légèrement blessés, l’un à un œil, l’autre à une jambe. L’armée déclare ne pas être au courant de blessures.

Environ 50 militants de gauche ont tenté de déménager du village de Khirbet al-Tawani, où se trouve l’école, vers le village où résident les enfants, Umm-Tuba. Mais ils affirment que l’armée les empêche de le faire, la zone ayant été déclarée zone militaire fermée. A la suite de quoi, un accord a été trouvé, selon lequel un infirmier militaire se rendrait à Umm-Tuba pour examiner les enfants qui auraient été blessés au cours des attaques des colons.

La semaine dernière, les colons de Havat Maon ont repris leur routine qui consiste à harceler les enfants du village palestinien de Khirbet al-Tawani. L’armée et la police fournissent régulièrement une jeep pour protéger les enfants palestiniens des colons, sur le chemin de l’école.