Apprendre à tuer, une question d’habitude...

par Alona Kim’hi & Yizhar Ashdot

Traduction : Tal Aronzon pour LPM

Pour lire en version originale hébraïque les paroles d’Alona Kim’hi :

http://shironet.mako.co.il/artist?t...

Pour écouter cette chanson, interprétée par Yizhar Ashdot :

http://www.youtube.com/watch?v=q-NR...

 

Apprendre à tuer / C’est une question d’entraînement / On commence modestement / Et puis cela vient

On patrouille toute la nuit / Dans la casbah de Naplouse / Hé ! Qu’est-ce qui, ici, est à nous / Et quoi à vous

Au début, c’est juste un exercice / Un coup de crosse contre la porte / Les enfants bouleversés / Une famille apeurée

Puis, c’est le bouclage [1] / Le danger est là / La mort guette / À chaque coin de rue

Arme ton fusil / Le bras tremblant / Le doigt crispé / Sur la gâchette

Le cœur s’affole / Bat la chamade / Il le sait – la prochaine fois / Ce sera plus facile

Ce ne sont pas un homme, une femme / Juste une chose, juste une ombre / Apprendre à tuer / C’est une question d’habitude

Apprendre à avoir peur / C’est une question d’entraînement / On commence modestement / Puis cela vient

D’en-haut, les annonces / Tombent dans la rue / Nul espoir de vivre plus avant / La fin est si près

Prophéties de malheur / Crôassements de corbeaux / Cadenassez les volets / Calfeutrez-vous dans les maisons

Nous ne sommes qu’une poignée / Et ils sont si nombreux / Un pays minuscule / Proie de ses ennemis

Ils n’ont au cœur que la haine / Les ténèbres et l’instinct du mal / Apprendre à avoir peur / C’est une question d’habitude

Apprendre la cruauté / C’est une question d’entraînement / On commence modestement / Puis cela vient

Chaque garçon est un homme / Avide de victoires / Mains derrière la nuque / Jambes écartées

L’heure est au danger / L’heure est au terrorisme / Soldat, endurcis-toi / Point de salut dans la compassion

Le cousin est tel un animal / Habitué à la vue du sang / Insensible à la douleur / Il n’a rien d’un humain

À bout de nerfs sous l’uniforme / Épuisement et train-train / De la bêtise au mal / Il est court le chemin

Tout est à nous, à nous / La terre d’Israël / Apprendre la cruauté / C’est une question d’habitude

Enfant, enfant – arrête / Enfant, enfant – reviens / Reviens-moi mon cœur / Reviens-moi mon petit

Les cieux sont si sombres / Et dehors les ténèbres, déjà / Les soldats de plomb sont restés / Sous le lit

Enfant, rentre à la maison / Rentre à la maison / À la maison / À la maison

Apprendre à aimer / C’est une question de tendresse / Avec prudence / Et délicatesse

Nous allons vaciller, fondre / Nous attendrir, nous adoucir / Apprendre à aimer / C’est une question d’habitude

Être humain / C’est une question d’entraînement / Cela germe, embryonnaire / Et puis cela vient

Se trouver un instant / Maintenant, aujourd’hui seulement / De l’autre côté / De ce même barrage

Mais notre cœur est déjà dur / Et notre cuir si épais / Sourd et aveugle / dans la bulle du présent

Nous allons assister, stupéfaits / À la chute de l’ange / Être humain / C’est une question d’habitude

NOTE

[1] Mesure de confinement des habitants au sein de leur localité, souvent improprement qualifiée de « couvre-feu » dans les media français.