Appels d’offres pour plusieurs centaines de logements dans les colonies

Thème : Colonisation, yesha

Ha’aretz
mis en ligne le 5 septembre 2006

Ha’aretz, 4 septembre 2006

Dans le cadre de ce qui constitue la plus grande vague de construction approuvée par le gouvernement Olmert depuis son arrivée au pouvoir, le minitère du logement a publié lundi des appels d’offres pour la construction de 690 nouveaux logements dans les territoires.

Ces nouveaux logements seront construits dans de grosses colonies, qui font partie du plan des "blocs de colonies", que le gouvernement a l’intention d’annexer à Israël dans le cadre d’un accord définitif.

Depuis le début de l’année, 788 appels d’offre pour la construction de logements au-delà de la ligne Verte ont été publiés.

Les appels d’offre publiés ce lundi concernenent 342 logements dans la colonie de Betar illit, et 348 à Ma’aleh Adoumim. Les limites municipales de Betar Illit ont été étendues l’année dernière de façon à rapprocher cette colonie orthodoxe de Jérusalem. Cette colonie est située au sud-ouest de Jérusalem, et abrite une population orthodoxe pauvre d’environ 25.000 habitants. Son taux de natalité est l’un des plus élevés en Israël.

Israël cherche aussi à relier Ma’aleh Adoumim à Jérusalem à l’aide du plan de construction "E1", actuellement remisé au placard.

Pour Shalom Akhshav (La Paix Maintenant), ces appels d’offre prouvent que "le gouvernement Olmert fonctionne comme un gouvernement de droite dans tous les sens du terme. Au lieu d’évacuer des colonies sauvages et de geler la construction dans les colonies, le gouvernement construit des centaines de logements dans les territoires et compte autoriser plusieurs dizaines de colonies illégales. Ces actions sont en contradiction avec les engagements pris par Israël dans le cadre de la Feuille de route, ainsi qu’avec les engagements des travaillistes et de Kadima devant les électeurs."

Pour le député Dov Khenin (Hadash), "le gouvernement Olmert-Peretz coupe dans la santé et l’éducation et investit des centaines de milliers (de shekels) dans les colonies. Cela va provoquer une catastrophe sociale et politique."

Le conseil de Yesha (représentant des colons) se félicite de l’initiative, mais estime que ces plans sont "trop peu, trop tard".

D’après une information récente publiée par Ha’aretz, le ministère de la justice a formulé une décision selon laquelle aucune colonie illégale en Cisjordanie ne serait évacuée. L’Etat légaliserait les colonies sauvages, ignorant en cela les recommandations du rapport Sasson [1].

[ NB : Ce mardi (5 septembre), Ehoud Olmert a déclaré ne pas être au courant de ces appels d’offres. Le ministre du logement a quant à lui déclaré qu’il n’avait pas considéré que cette initiative devait être soumise à l’approbation du premier ministre.]