Appels d’offres pour la construction de 228 logements en Cisjordanie

Thème : Colonisation, yesha

Ha’aretz
mis en ligne le 27 décembre 2005

http://www.haaretzdaily.com/hasen/s...

Ha’aretz, 26 décembre 2005

Ce lundi, le ministère [israélien] du Logement et de la Construction a publié des appels d’offres pour la construction de 228 logements en Cisjordanie : 150 à Betar Illit et 78 à Givat haZait, un quartier de la colonie d’Efrat.

La procédure administrative concernant ces logements a débuté il y a 5 ans, sous le précédent gouvernement, a déclaré Raanan Gissin, conseiller du Premier ministre Ariel Sharon. Il a dit que les constructions en question se situeraient à l’intérieur des limites de colonies déjà existantes qui font partie des gros blocs de colonies qu’Israël souhaite conserver. "Cela a été planifié il y a longtemps", a dit Gissin. "Il s’agit des gros blocs de colonies, et ils seront renforcés".

En réaction, le mouvement Shalom Akhshav (La Paix Maintenant) a déclaré qu’il s’agissait d’un acte d’"opportunisme politique" de la part de Sharon, à la veille des élections. " Dès qu’ils ont l’impression que les médias sont occupés par la politique intérieure, ils font paraître des tas d’appels d’offres ", dit Dror Etkes de Shalom Akhshav. "Il y a quelques années, Sharon a dit : ‘ne parlez pas, construisez’. C’est exactement ce qu’il fait."

De son côté, le Conseil des colons ("Yesha") a appelé Sharon à accélérer la construction dans les colonies.

Saeb Erekat, négociateur de l’Autorité palestinienne, a condamné cette décision, et a appelé les Etats-Unis à faire pression sur Israël pour stopper la colonisation. "Ils suspendent le processus de paix, ils suspendent les négociations, ils suspendent les contacts. La seule chose qu’ils continuent, c’est la construction dans les colonies", a-t-il déclaré.

Depuis le début de l’année 2005, le ministère du Logement et de la Construction a publié des appels d’offres concernant la construction de 1.131 logements dans les territoires, dont 803 depuis la décision d’organiser des élections anticipées.