suite à l’attentat de Tel-Aviv

par La Paix Maintenant, édition

 

26 février 2005

La Paix Maintenant condamne l’attentat perpétré vendredi soir à Tel-Aviv et exprime sa solidarité avec les familles des victimes.

Elle salue la détermination des dirigeants israéliens et palestiniens à maintenir le dialogue et leur refus d’être pris en otage par ceux qui ont pour objectif de torpiller les efforts de paix initiés lors du sommet de Charm el-Cheikh.

Le processus de paix se fera sous la menace de nouvelles provocations et de nouveaux attentats. La reprise du cycle infernal attentats/représailles ainsi que les incitations à la violence et à l’insoumission des colons continuent de menacer le processus de paix amorcé. La majorité des deux peuples est aujourd’hui favorable à ce processus mais ce soutien est fragile. Il est conditionné à l’amélioration rapide et significative des conditions de vie et de la sécurité de chacun. Il est donc urgent que tous les moyens légaux soient mis en oeuvre par les deux parties, pour empêcher les extrémistes d’exercer leur chantage et permettre ainsi aux populations de ne pas sombrer à nouveau dans le désespoir.

Pour notre part, nous continuerons à soutenir toutes les forces qui agiront dans ce sens.