Un timbre israélien à l’effigie de Sarkozy : info ou intox ?

Thème : Fausses rumeurs, théories du complot

par Gérard Eizenberg

15 avril 2007

En fait, semble-t-il, un (tout petit) peu d’info et beaucoup d’intox.

Après une enquête approfondie menée par notre équipe de journalistes (je plaisante, 3 clics et un coup de téléphone), il s’avère que :

1/ Il existe bien un "timbre israélien" (les guillemets s’expliquent par ce qui va suivre) à l’effigie de Sarkozy (plutôt jeune d’ailleurs). Donc, info.

2/ Il s’agit d’une initiative (douteuse) de la section UMP en Israël (si, ça existe, comme probablement une section PS, ou autre, il y a de nombreux Français en Israël). Il se trouve qu’en Israël, tout le monde a le droit de commander à la Poste israélienne (rashout hadoar) un timbre à son effigie ou à l’effigie de n’importe qui (pour l’anniversaire de son neveu par exemple). C’est un service commercial, payant. Il semble que l’UMP locale en aurait fait imprimer un millier. Donc, beaucoup d’intox.

Il est regrettable que certains médias (dont Canal +, semble-t-il, et le site "Guysen", lu par de nombreux Juifs francophones) aient repris cette information sans un minimum de vérifications, ce qui n’était pas vraiment difficile à faire, la preuve.

Un site pro-Bayrou l’a reprise également, avec la photo du timbre, où l’on voit clairement qu’aucun prix n’est affiché, mais où apparaît clairement aussi le sigle de l’UMP, ce qui confirme les résultats de notre "enquête" : http://lespolitiques.blogspot.com/2...
De plus, on y voit que le timbre fait partie d’un bloc de 4, les 3 autres étant visiblement standard. On y lit : en haut à droite, "mazal tov", (littéralement, bonne chance, en réalité plutôt une expression de réjouissance, "félicitations", comme pour un mariage ou l’accueil d’une bonne nouvelle). En bas à gauche, "haboul sheli" (mon timbre), nom probable de ce service commercial, + la mention d’un site web en français spécialisé dans les voyages touristiques en Israël (co-sponsor de l’opération ?), et en bas à droite "félicitations" dans un certain nombre de langues.

Ce site et ses lecteurs s’indignent (à bon droit si l’info avait été une vraie info, à savoir un timbre OFFICIEL israélien à l’effigie de Sarko), en en concluant que cela prouvait bien le "soutien d’Israël au candidat Sarkozy."

Ainsi, Israël s’est invité dans la campagne présidentielle en France, mais pas exactement pour les raisons qu’on croit. Il est probable que cette "info" fera très vite les délices de certains, d’un bord ou de l’autre, qui ne manqueront pas d’en tirer les "conclusions" qui s’imposent.

Et encore bravo à la section israélienne de l’UMP pour cette très belle initiative. [1]


Depuis la publication de cet article, un certain nombre de précisions à apporter.

Tout d’abord, la phrase : "Et encore bravo à la section israélienne de l’UMP pour cette très belle initiative." était bien sûr ironique. Cela n’était apparemment pas évident pour tout le monde. Il est vrai que l’ironie est difficile à manier, en particulier sr Internet, et sur des sujets si sensibles. Mea culpa.

Je profite de l’occasion pour préciser que LPM n’a pas vocation à intervenir dans la campagne électorale en France, ni encore moins à indiquer une consigne de vote. Nous l’avons fait une fois, avant le 2ème tour de l’élection de 2002, et espérons ne pas avoir à le refaire.

Cela dit, il faut avouer que cet article, qui se voulait précurseur, enfonçait des portes déjà largement ouvertes par le magazine L’Arche, qui dans son numéro d’avril, publie une enquête (une vraie cette fois) sur cette affaire, sur 4 pages !

L’article de Jean Vidal, intitulé "Les Protocoles des Postes de Sion", ne diffère pas sur le fond de ce que j’avais écrit, mais apporte quelques précisions fort intéressantes :

1/ D’abord, la rumeur court depuis au moins début mars. C’était donc loin d’être un scoop !

2/ Ensuite, et c’est beaucoup plus intéressant, "l’info" a été reprise, sans aucune vérification là encore, par un certain nombre de sites web qui composent une nébuleuse bien connue : outre celui d’EuroPalestine (pas une surprise), des sites pro-Dieudonné (Les Ogres, La Banlieue S’exprime) et des sites ouvertement fascistes (Altermedia, Stormfront). Tous, évidemment, en tiraient la conclusion qui s’imposait : Israël soutient officiellement Sarkozy.

3/ Enfin, et là c’est carrément très inquiétant : des journaux dits "institutionnels" (et non des sites web), ont eux aussi repris la même info : "Politis", par l’intermédiaire de Bernard Langlois, et L’Humanité.

Je ne résiste pas à la tentation de recopier une partie de l’article de L’Huma du 12 mars 2007, signé par Marie Barbier :
Sous le titre "Ils ont osé le faire : Un timbre à l’effigie de Sarkozy en Israël", cette journaliste commence par écrire : "L’information court depuis plusieurs jours sur la Toile et prend des allures de canular tant elle paraît improbable." Jusque là tout allait bien, sauf que la journaliste poursuit : " Pourtant, vérification prise, nulle plaisanterie à l’horizon : depuis fin janvier, les Israéliens disposent effectivement d’un timbre à l’effigie de Nicolas Sarkozy."
"Vérification prise"... Il suffisait pourtant d’un minimum de vérifications, comme l’a fait un Tintin de l’info comme moi qui d’ailleurs s’est cru très malin en écrivant : "Il est probable que cette "info" fera très vite les délices de certains, d’un bord ou de l’autre, qui ne manqueront pas d’en tirer les "conclusions" qui s’imposent."

Lesdits délices et conclusions circulaient depuis longtemps.