Education à la Paix

Thème : Accords de Genève Shalom Akhshav : action et influence Initiatives de coopération et de coexistence Enfants, jeunesse, éducation

par La Paix Maintenant, édition

 

Le Groupe Education a entrepris divers activités destinées en premier lieu à changer l’ ambiance dans les institutions scolaires et le milieu enseignant face au conflit au Proche-Orient.

Le premier axe a consisté à proposer aux établissements scolaires d’entreprendre des partenariats éducatifs tripartites entre lycées français, israeliens et palestiniens autour de projets communs à définir et à entreprendre ensemble ; l’objectif est de permettre aux lycéens des divers groupes de se connaître et par là même de se reconnaître. L’idée a éveillé beaucoup d’intérêt , deux lycées ont déjà entrepris ces partenariats, le lycée Charlemagne et le lycée Jules Ferry à Paris, le lycée jean Renoir de Bondy en a pris la décision et va être mis très prochainement en contact avec deux établissements en Israël et en Palestine, quatre autres lycées sont en train d’envisager de tels projets qui vont aussi être présentés en province.

A la demande d’enseignants du lycée Jean Renoir de Bondy une réunion a permis à la fin du mois de janvier de faire rencontrer aux lycéens une délégation de deux israléiens (Menahem Klein, Mossy Raz) et trois palestiniens ( Jamal Zakout, Saman Houry, Daouad Barakat) qui sont venus présenter le texte des Accords de Genève et ont pu développer l’idée de la paix et de la reconnaissance entre les deux peuples en guerre... Les lycéens ont décidé de rédiger et de diffuser une pétition aux lycéens pour le soutien à l’initiative de Genève.

A l’occasion de la parution aux éditions Liana Levi de l’ouvrage "histoire de l’autre", traduction en français d’un manuel expérimental d’histoire dans lequel des lycéens palestiniens et israeliens rencontrent pour la première fois, côte à côte, les narrations des deux peuples, présentées par leurs professeurs sur trois thèmes fondamentaux (la déclaration Balfour, la guerre de 48, la première intifada), le groupe éducation a rédigé une "préface supplémentaire" , destinée à être diffusée à côté de la préface d’origine ; ce texte défend le thème de l’éducation à la paix, moyen d’atteindre une reconnaissance mutuelle et un compromis entre les aspirations nationales des peuples israélien et palestinien et met en valeur différentes initiatives en ce sens. La parution du livre sera accompagnée d’interviews et de dialogues devant des publics de professeurs et d’ élèves qui vont permettre de présenter l’idée de l’éducation à la paix.

Un premier dialogue sera organisé au lycée Victor Duruy le 3 mai en présence de professeurs d’histoire et de philosophie de plusieurs lycées et des élèves du lycée. Les participants à la réunion, axée sur l’éducation à la paix et le cas particulier de l’enseignement de l’histoire, seront Rosie Pinhas-Delpuech et Rachid Akel, les traducteurs de l’hébreu et de l’arabe, ainsi que Philippe Boukara, historien...Une deuxième réunion est en préparation à Clermont -Ferrand dans le cadre d’une initiative locale pour des partenariats éducatifs français-israeliens-palestiniens. Divers articles et interventions à la radio accompagnent notre activité (le groupe est cité dans un article dans l’Express du 05/04, une interview dans Livres-hebdo, un prochain article dans Telerama, une intervention dans le journal de la mi-journée de France-Inter le mercredi 14/04, etc..) une autre sur Judaiques FM le mardi 20/04,.

Nous poursuivons notre réflexion sur l’éducation à la paix, tant dans ses aspects liés à la société française que dans ceux qui concernent les relations israelo-palestiniennes, et cela nous a conduits à établir des contacts avec des responsables tant au niveau des associations de parents d’élèves, que du rectorat, de la région et des inspections générales ; notre intention est de présenter à ces divers interlocuteurs un schéma théorique et pratique d’une pédagogie de la paix relative au conflit israelo-palestinien et à ses échos en France.

Par ailleurs notre activité va s’associer à des initiatives de coopération éducative israelo-palestinienne.