Communiqué de la Coalition de la PAIX - Le 10 mai 2001

Mardi 8 mai 2001, les dirigeants de La Paix Maintenant, Netivot Shalom, le Forum des Parents en Deuil, Meretz, du Parti Travailliste et du Choix Democratique, se sont reunis a Jerusalem pour discuter d’une mobilisation de l’opposition, parlementaire et extra-parlementaire, a la politique belliciste du gouvernement Sharon. Il a ete decide de lancer une campagne dans l’opinion publique en faveur de l’initiative de paix jordano-egyptienne.

Le communique suivant paraitra le 11 mai dans Haaretz et dans International Herald Tribune : (pour consulter l’original en hebreu : http://www.peace-now.org/PeaceCoalitionHeb.rtf)

La Coalition de la PAIX

Nous, representants du camp de la paix en Israel, avons decide de travailler ensemble pour presenter une alternative ideologique et active a la politique du gouvernement Sharon, qui met en danger la paix et la securite d’Israel.

Les principes suivants nous serviront de lignes de force pour cette action collective :

Le cadre pour un accord definitif entre Palestiniens et Israeliens a ete trace lors des negociations entre le gouvernement Barak et l’Autorite Palestinienne. Ce cadre s’est revele a travers les propositions Clinton, et l’accord a son sujet a ete tres pres de se conclure au cours du sommet de Taba. L’urgente necessite d’en finir avec l’occupation de territoires par Israel, par le moyen d’une reprise des negociations en vue d’un accord final est le point sur lequel nous fondons notre politique alternative a celle du gouvernement Sharon.

Nous considerons la direction de l’Autorite Palestinienne comme le seul partenaire legitime pour des negociations. Cette direction a ete le partenaire des gouvernements Rabin, Peres, Netanyahu et Barak dans les negociations en vue de creer 2 etats, cote a cote. Nous considerons un tel accord comme un element essentiel a l’accomplissement de l’idee sioniste.

Nous travaillerons a retablir la confiance entre les 2 parties, et nous appelons nos homologues palestiniens a travailler avec nous.

Nous exigeons du President Arafat et de la direction palestinienne qu’ils fassent tout ce qui est en leur pouvoir pour mettre fin a la violence. Nous exigeons du gouvernement d’Israel qu’il arrete immediatement la construction dans les implantations, et qu’il reprenne, sans conditions prealables, des negociations destinees a faire cesser les violences, les souffrances et les punitions collectives. L’initiative jordano-egyptienne, acceptee par les Palestiniens, represente une reelle chance d’aboutir a un cessez-le-feu.

Nous condamnons les declarations meprisables de certains proches du gouvernement israelien, et des dirigeants des colons, accusant de trahison les dirigeants du camp de la paix. Des expressions de ce type ont mene a l’assassinat d’Yitshak Rabin. Nous continuerons a encourager un dialogue israelo-palestinien informel, et nous ne nous laisserons pas impressionner ni par les insultes ni par les menaces.

NOUS EXIGEONS :

1. Le gel de toute construction dans les implantations, en tant que 1er pas pour en finir avec la violence. 2. La reprise des negociations sur la base de l’initiative jordano-egyptienne. 3. L’acceptation et la mise en oeuvre des recommandations de la Commission Mitchell.

Nous appelons toutes les forces parlementaires et extra-parlementaires a rejoindre la Coalition de la Paix, sur la base des pricipes definis ci-dessus.

Nous travaillerons ensemble pour toucher le large public qui croit a la paix, et qui est concerne par notre avenir, en tant qu’Etat et en tant que societe.

Signataires : Pepe Alalu, Shulamit Aloni, Dr. Janet Aviad, Colette Avital (dep), Gavri Bar Gil, Col. (ret.) Mordechai Baron, Dr. Yossi Beilin, Betty Benbenisti, Gilad Bennun, Prof. Menahem Brinker, Roman Bronfman (dep), Eitan Cabel (dep), Naomi Chazan (dep), Ran Cohen (dep), Yael Dayan (dep), Avi Deutsch, Ruti Duek, Hanan Erez, Yaron Freidman, Issawi Freij, Yuval Frenkel, Yitzhak Frenkental (dep), Zehava Gal-On, Ilan Gilon (dep), Prof. Galia Golan, Hanoch Goldberg, Prof. Amiram Goldblum, David Grossman, Dan Haruv, Noam Hoffshteter, Yair Inov, Itai Izinger, Hussnia Jabara (dep), Dr. Graham Jackson, Prof. Dan Jacobson, Nissim Kalderon, Teddy Kolek, Yehudit Korin, Adv. Gaby Lasky, Hanita Lauper-Fisher, Rohale Maayan, Yaakov Manor, Anat Maor (dep), Meir Margalit, Prof. Avishai Margalit, Nawaf Masalha (dep), Tuvia Metzer, Sammy Michael, Eitan Michaeli, Roham Nimri, Dr. David Ohana, Yaariv Oppenheimer, Haïm Oron, Liad Ortar, Yisraela Parush, Ofir Pines (dep), Eilon Poturgaly, Dr. Ron Pundak, Mossi Raz (dep), Didi Remez, Adv. Tzaly Reshef, Arnon Ronen, Amnon Rubinstein (dep), Eli Safran, Hemi Sal, Yossi Sarid (dep), Yael Shevek, Moria Shlomot, Michal Shohat, David Shporer, Prof. Emmanuel Sivan, Prof. Yitzhak Schnell, Natasha Snitivker, Irena Steinfeldt, Prof. Ze’ev Sternhell, Youval Tamari, Prof. Yuli Tamir, Yaïr Tzaban, Prof. Edna Ullmann-Margalit, Avshalom Vilan (dep), Aliza Zutra.