Shalom Akhshav : Le gouvernement légalise en secret un nouvel avant-poste

 

[Tour de passe-passe après les trois dernières légalisations d’avant-postes, le gouvernement en inclut une quatrième, Nofei Neh’emia, en modifiant l’air de rien la carte administrative de la région.]

Suite à la décision du gouvernement israélien d’avril 2012 de légaliser rétroactivement trois avant-postes (Reh’elim, Sansana and Brukhin) et de les élever au statut de " nouvelle implantation", le commandement militaire de la zone a émis il y a quelques jours une ordonnance définissant officiellement la délimitation territoriale de Reh’elim.

Il s’avère que, bien que la décision gouvernementale n’ait pas mentionné l’avant-poste de Nofei Neh’emia, il a été fait en sorte que ce dernier soit inclus dans la zone territoriale de la nouvelle implantation reconnue de Reh’elim en tant que “banlieue” (Nofei Neh’emia se trouve à 2 km à l’ouest de Reh’elim).

Cette légalisation d’un avant-poste illégal est la dixième du genre, sachant que le gouvernement actuel est le seul à avoir procédé à cette sorte de légalisations.

Nofei Neh’emia s’est implanté en 2002 et comporte 32 caravanes. Au cours de l’année écoulée, 12 habitations permanentes y ont été construites. Selon la Feuille de route du Quartet, qui au plan international engage Israël, tous les avant-postes établis avant mars 2001 doivent être évacués. Nofei Neh’emia est le quatrième avant-poste postérieur à mars 2001 à être avalisé par le gouvernement (Mitzpeh Eshtamoa, Guivat Salit et Elmatan).

À chaque fois, le modus operandi a été le même : le ministre de la Défense a donné son aval à des programmes qui les légalisaient en tant que quartiers d’implantations existantes et reconnues.

http://peacenow.org.il/eng/Nofei-Nehemia