Les colons incitent de nouveau à la haine contre Shalom Akhshav


Shalom Akhshav, 26 novembre 2008

Traduction : Gérard Eizenberg pour La Paix Maintenant


En droite ligne avec ses récentes prises de position devant ses partisans
d’extrême droite, le rabbin Dov Wolpe [[Voir sur ce rabbin et sur l’idée de ces fous de Dieu d’un nouvel Etat en »Judée et Samarie », avec nouveau drapeau et nouvel hymne :
[->http://www.lapaixmaintenant.org/article1730] ]], l’un des leaders les plus en vue
de la mouvance des colons et chef du mouvement d’extrême droite Israel
Shelanou (Notre Israël), a affirmé mercredi que Yariv Oppenheimer,
secrétaire général de Shalom Akhshav (La Paix Maintenant) méritait la prison
pour haute trahison.

Ces propos ont été tenus en réaction à la saisie par Shalom Akhshav de la
commission électorale, qui avait pour but d’interdire au mouvement de Dov
Wolpe de se présenter aux prochaines élections, au motif de déclarations
séditieuses attribuées au rabbin. Dans sa requête, Yariv Oppenheimer cite
notamment Wolpe qui déclarait que « le vrai danger [était] l’Etat d’Israël et
non la gauche. »

En outre, au cours du désengagement de Gaza en 2005, Wolpe avait comparé le
régime de Sharon à l’Allemagne nazie et dit que le premier ministre Ehoud
Olmert « [avait] du sang juif sur les mains. »

A la lumière des dernières déclarations de Dov Wolpe, Shalom Akhshav et Yariv
Oppenheimer ont porté plainte auprès de la police pour incitation à la
haine.

Ce même mercredi, quelque 40 colons adolescents ont saccagé un quartier
palestinien de Hebron. Les adolescents ont crevé les pneus de voitures
palestiniennes et de jeeps de la police [israélienne, ndt] des frontières,
jeté des pierres en direction de maisons palestiniennes et tagué une étoile
de David sur un mur.