Des cadeaux pour les colonies

Thème : Colonisation, yesha Économie, infrastructures

Synthèses effectuées par les Amis Américains de Shalom Akhshav (Americans for Peace Now), que nous remercions une fois de plus.

1. Des cadeaux pour les colonies

Le rapport d’audit du ministère israélien de l’Intérieur sur les collectivités locales pour l’année 2001 indique que l’année dernière, les colonies de Cisjordanie ont de nouveau beneficié de subventions gouvernementales quatre fois supérieures à celles accordées aux villes excentrées et en difficulté de l’intérieur d’Israël. Le rapport effectue une étude comparative de l’aide donnée par le gouvernement à chaque habitant selon les villes, les conseils régionaux et les zones de développement. Il ressort du rapport que les protestations des édiles de Galilée et du Néguev qui parlent d’injustices ne sont pas injustifiées : les conseils régionaux et locaux de Cisjordanie et de Gaza sont en haut du tableau, loin devant les villes de développement. A la première place, on trouve le conseil régional de Megillot, au nord de la mer Morte. Si l’on prend comme base un taux de change dollar/shekel de 4,74, les habitants de Megillot ont reçu chacun 3.040 $ l’année dernière, soit 506 $ de plus que l’année précédente. En deuxième arrivent les localités de la Vallée du Jourdain, dont chaque habitant a reçu 2.218 $. En troisième, on trouve le conseil régional des Collines de Hebron, où chaque colon a reçu 1.816 $. Au regard de ces sommes, il apparaît que les villes de développement et d’autres villes défavorisées ont beneficié d’aides beaucoup moins généreuses. La municipalité de Lod, par exemple, arrive à la 219ème place, avec 320 $ par habitant, soit moins d’un cinquième de la somme allouée aux colons de Hebron. Au moment où l’on propose de réduire les allocations aux mères célibataires et aux personnes en difficulté, le budget prévoit de doubler les sommes allouées aux colonies. (Yediot Aharonot, 23/10/02 ; Haaretz, 23/10/02 ; Jerusalem Post, 22 et 24/10/02)

2. Des cadeaux pour les colonies (suite)

Selon le député (Meretz) Mossi Raz, un montant d’environ 400,8 millions de $ est ouvertement dévolu aux colonies dans le budget 2003, et il soupçonne que d’autres millions destinés aux colonies se dissimulent sous d’autres postes du budget.
En termes de montants déclarés : 36,4 millions de $ pour le budget de l’Autorité domaniale d’Israël, pour les compensations liées aux confiscations de terres, essentiellement autour de Har Homa ; le budget des transports comprend 53,3 millions de $ pour les projets routiers ; le ministère de la Défense dépensera 48 millions de $ en routes de contournement ; le ministère de l’Industrie et du Commerce dépensera 4,7 millions de $ en subventions aux industries dans les colonies ; le ministère du Logement dépensera 73,8 millions de $ dans les territoires, dont 4,3 millions pour une société specialisée en sécurité pour les colons de Silwan, Ras el-Amud et du quartier musulman de Jérusalem Est, et dont des subventions de 16.282 $ par famille en vue d’acquérir des logements en Cisjordanie ; le ministère de l’Agriculture dépensera 2,9 millions de $ dans les territoires ; le ministère des Affaires religieuses dépensera 18 millions de $ au-delà de la ligne Verte ; le ministère de l’Education offrira une éducation gratuite à partir de 4 ans, ainsi qu’une réduction de 98% des frais de scolarité pour les enfants de moins de 3 ans, et des aides aux enseignants dans les territoires ; le ministère des Infrastructures dépensera 2 millions de $ en travaux d’irrigation dans les territoires ; le ministère de l’Intérieur dépensera 101 millions de $ en subventions aux petites municipalités des territoires ; et 105 millions de $ supplémentaires seront alloués aux colons, sous forme de crédits d’impôt. (Ma’ariv, 10/28/02)