Création d’un forum israélien en faveur de négociations avec la Syrie

Thème : Syrie, Golan

Ha’aretz
mis en ligne le 28 janvier 2007
par Akiva Eldar

www.haaretz.com/hasen/spages/818370.html

Ha’aretz, 28 janvier 2007

Trad. : Gérard Eizenberg pour La Paix Maintenant

Un forum nouvellement créé, qui appelle à négocier avec la Syrie, va se réunir dimanche soir à Tel-Aviv

Parmi les participants : l’ancien chef d’état-major Amnon Lipkin Shahak, l’ancien chef du Shin Bet Yaakov Perry, David Kimche et Alon Liel, anciens chefs de cabinet du ministère des affaires étrangères, ainsi que des écrivains, des universitaires et d’autres intellectuels.

Ce groupe, nommé le Mouvement national pour la Paix avec la Syrie, sera enregistré dans les prochains jours en tant qu’association à but non-lucratif. Il s’est formé à la suite de récentes informations qui faisaient état de conversations officieuses en Suisse entre l’Israélien Alon Liel et l’Américano-syrien Ibrahim Suleiman [1], ainsi des appels répétés du président syrien Bachar Assad à la reprise des négociations.

La réunion aura lieu au théâtre judéo-arabe de Jaffa. Le président de l’organisation britannique The Next Century Foundation (Fondation pour le prochain siècle), William Morris, fera part des rencontres qu’il a eues récemment à Damas avec la direction syrienne et des messages qu’il a remis, au nom du régime syrien, à Jérusalem.

Une pétition, qui sera publiée dimanche au nom de ce forum, déclarera qu’éviter intentionnellement la réconciliation avec la Syrie reviendrait à "jouer de manière irresponsable avec le sort de l’Etat d’Israël."

Ce forum appelle le gouvernement israélien à "prendre en compte les voix depuis Damas,", car "le prix de la paix est bien moins élevé que le coût amer et destructeur de la guerre."

Suite à une requête de la députée Zahava Gal-On (Meretz), le président de la commission des affaires étrangères et de la défense, Tzahi Hanegbi, a accepté de recevoir Alon Liel pour que celui-ci l’informe des contacts qu’il a eus avec des représentants syriens début 2004.

(1)