Yariv Oppenheimer se présente aux élections

La décision du secrétaire général de Shalom Akhshav, Yariv Oppenheimer, de se mettre en congé de l’association pour se présenter aux primaires du parti travailliste – dirigé par Shelly Yah’imovitch qui privilégie la thématique sociale jusqu’à renoncer à toute prise de position sur la question israélo-palestinienne – témoigne d’une volonté de peser sur l’avenir des négociations, peut-être renforcée du fait que "nous avons un partenaire”, comme le proclamaient les appels à manifester dont nous rendons compte sur notre site [1].

Yariv Oppenheimer se met en congé de Shalom Akhshav... pour se lancer dans la bataille électorale.

Yariv Oppenheimer, secrétaire général de Shalom Akhshav, a annoncé le 22 octobre dernier qu’il abandonnait ses fonctions et prenait un congé sabbatique, le temps de se présenter aux “primaires” du Parti travailliste – le 27 novembre prochain – avec pour objectif de pouvoir intégrer à une place “éligible” la liste des candidats de ce parti aux prochaines élections israéliennes.

Durant cette période, il sera remplacé par H’agit Ofran, l’actuelle responsable de l’Observatoire des colonies de Shalom Akh’shav, que nous avons eu l’occasion de recevoir en France à plusieurs occasions.

Yariv focalise sa campagne sur la thématique de la paix et de la démocratie, et plus largement sur le conflit israélo-palestinien, alors que la secrétaire générale du parti, Shelly Yah’imovitch, entend occulter ces questions pour mettre en avant la thématique sociale qu’elle considère comme étant la plus “porteuse”. Le poids des colonies et le danger qu’elles font peser sur la nature et le devenir de l’État, la relance des négociations dans la perspective de 2 peuples / 2 États... autant de sujets qui n’étaient pas – ou peu – abordés jusqu’à présent dans la campagne, mais que le tout récent entretien télévisé d’Abu Mazen sur la 2e chaîne israélienne ont remis à l’ordre du jour.

H’agit Ofran nous a confirmé le caractère non partisan de Shalom Akhshav, qui n’appelera pas à voter pour tel ou tel parti mais saura être présent dans la campagne afin que ces questions essentielles ne soient pas reléguées au second plan. Shalom Akhshav interpellera les différents candidats et les responsables des partis politiques, et leur demandera de se prononcer clairement sur ces sujets.

Avraham B. Yehoshua, couronné mardi par le Médicis étranger pour son roman Rétrospective (succédant à David Grossman, comme lui soutien de Shalom Akhshav), a appelé les électeurs travaillistes à positionner Yariv Oppenheimer en bonne place afin qu’il soit éligible à la prochaine Knesseth.


NOTE

[1] “Nous avons un partenaire !” Rassemblement à l’appel de Shalom Akhshav le 5 novembre : http://www.lapaixmaintenant.org/Nou...