Le grand rabbin Guedj (Genève) condamne l’attentat contre Ze’ev Sternhell

Thème : Thématiques religieuses, laïcité

par Marc-Raphaël Guedj, grand rabbin de Genève

C’est un honneur pour nous de reproduire ici le message que nous a adressé le 26 septembre M. le Grand Rabbin Marc Raphaël Guedj, qui nous en a donné l’ordre a donné l’accord à cette reproduction. En espérant que beaucoup d’instances religieuses et de maîtres de la Torah suivront son exemple et élèveront la voix.

Genève, le 26 septembre 2008

Monsieur le Président,

Au nom de tout ce que la Torah nous a enseigné à travers les générations, je condamne fermement le terrorisme naissant au sein de l’extrême droite israélienne qui, animée par une idéologie faussement messianique, se travestit en discours religieux. Lorsque Madame Rabin, de passage à Genève, disait : "Ce sont les religieux qui ont assassiné mon mari", je lui ai répondu : "Non Madame, Igal Amir n’a pas agi au nom de la Torah, mais au nom d’un faux messianisme qui croit que le Messie ne viendra que lorsque la totalité de l’Israël biblique sera entre les mains du peuple juif. Or, voulant céder une partie de ce territoire, Rabin empêchait à leurs yeux la venue du Messie, ce qui dans leur logique légitimait cet acte terrible."

Ce même scénario se reproduit aujourd’hui lors de l’attentat contre Ze’ev Sternhell. Il est du devoir de tous les maîtres de la Torah de se lever comme un seul homme pour dénoncer l’amalgame terrible entre faux messianisme et Torah. Cet amalgame ne fait pas simplement vaciller la démocratie, ce qui est déjà très grave, mais c’est un attentat contre l’esprit de notre peuple et la pérennité de son histoire.

Chana tova

Ketiva va’Hatima tova

Que notre peuple soit inscrit et scellé dans le livre de la paix

Grand Rabbin Marc-Raphaël Guedj

Directeur de la Fondation Racines & Sources

Genève