Le ministre algérien, le lobby juif et le timbre

Communiqué de La Paix Maintenant, 28 novembre 2007

Dans une interview parue lundi 26 novembre dans le quotidien algérien El Khabar, le ministre algérien des Anciens combattants, Mohamed Cherif Abbés, tient les propos suivants :

El Khabar : Cela signifie-t-il que des relations de parité entre Alger et Paris ne sont pas envisageables ?

Mohamed Cherif Abbés : Au jour d’aujourd’hui cela n’est pas envisageable, les Français ne sont pas prêts et en particulier durant le mandat de M. Sarkozy. Vous connaissez les origines du président français et les parties qui l’ont amené au pouvoir. Saviez-vous que les autorités israéliennes avaient mis en circulation un timbre à l’effigie de Nicolas Sarkozy, en pleine campagne électorale ? Le gouvernement d’ouverture que dirige M. Sarkozy, qui a vu plusieurs personnalités de gauche rejoindre un gouvernement de droite soulève plusieurs interrogations comme pourquoi Bernard Kouchner a décidé de sauter le pas, cela ne s’est pas fait pour des croyances personnelles. Ceci était le résultat d’un mouvement qui reflète l’avis des véritables architectes de l’arrivée de Sarkozy au pouvoir, le lobby juif qui a le monopole de l’industrie en France.

Nous laissons au ministre la responsabilité de ses propos sur les "origines" de Sarkozy et sur l’influence du "lobby juif" en France en matière électorale, et le soin à d’autres de les caractériser. Néanmoins, nous jugeons important de revenir sur un point précis. Mohamed Cherif Abbès reprend à son compte une information sur le fameux "timbre israélien à l’effigie de Sarkozy", en demandant finement au journaliste : "Le saviez-vous ?". Cette "information" circule d’ailleurs toujours sur le Net.

Or, en avril dernier, nous avions publié sur cette affaire un article : "Un timbre israélien à l’effigie de Sarkozy : info ou intox ?"

Cet article, ainsi que l’enquête bien plus fouillée du magazine L’Arche, étaient censés mettre un terme à cette rumeur imbécile, dont la section UMP en Israël est en grande partie responsable, mais au sujet de laquelle nombre de médias dits sérieux n’ont pas fait leur travail (litote), sans parler de la folie ambiante du monde du Net.

La Paix Maintenant