Début des travaux pour modifier le tracé de la clôture à Bil’in - 7000 hectares de terres agricoles rendus au village palestinien

Thème : "Mur", "Clôture", "Barrière"

par Ha’Aretz, correspondance

Ha’aretz, 11 février 2010

http://haaretz.com/hasen/spages/114...

Israël a entamé les travaux qui modifieront le tracé de la clôture de Cisjordanie près du village de Bil’in - deux jours après la décision de la Haute cour qui ordonnait à l’Etat de rendre la terre aux paysans palestiniens.

Une fois terminée, cette clôture, selon son nouveau tracé, longera à l’ouest environ 7000 hectares de terres agricoles rendues au village, depuis longtemps lieu de manifestations.

Deux militants avaient été tués lors de heurts avec les forces de l’ordre depuis que les manifestations, tous les vendredis, avaient commencé à Bil’in en 2007, village situé à 4 km au-delà de la ligne Verte qui sépare Israël des territoires palestiniens occupés.

Cependant, environ 1500 hectares de terres du village demeureront du côté israélien de la clôture, et l’on ignore si les manifestations se poursuivront.

Les habitants de Bil’in n’ont pas officiellement souscrit à cette décision et Michael Sfard, l’avocat qui représente les villageois, a affirmé que si les responsables de la campagne voyaient leurs options juridiques bloquées en Israël, ils se tourneraient vers des juridictions internationales.

La Haute cour avait jugé l’affaire en septembre 2007, et ordonné alors une première modification du tracé de la clôture dans la zone de Bil’in, dont la construction avait débuté en 2002.

Dorit Beinish, présidente de la Haute cour, avait écrit dans ses attendus : "Nous ne sommes pas convaincus qu’il soit nécessaire sur le plan de la sécurité militaire que le présent tracé passe sur les terres de Bil’in".